Rama Yade est maman

Rama Yade est maman Rama Yade, 36 ans, est aux anges. Elle vient de donner naissance à une adorable petite fille...

Elle a accouché hier et partage déjà sa joie sur les réseaux sociaux. C'est sur Twitter que la vice-présidente du Parti radical gazouille de bonheur. "Jeanne a vu le jour hier, 21 mai 2013. Toute la famille est heureuse de l'accueillir #naissance", a annoncé Rama Yade peu avant midi.
Layettes, langes et biberons : de nouvelles occupations pour cet électron libre au franc-parler.

Des Droits de l'homme à l'Unesco, en passant par le Sport, la benjamine du gouvernement black-blanc-beur a davantage incarné l'anti-conformisme que la douceur et la docilité.
Flashback en 2007. Issue d'un milieu plutôt favorisé (son père fut l'un des plus proches collaborateurs de Léopold Sédar Senghor), avec un parcours Sciences Po puis d'administratrice au Sénat, Rama est une "perle rare", et même un "diamant noir" selon les termes de Sarkozy. Jeune, fille des banlieues et musulmane, mariée depuis 2005 à Joseph Zimet (socialiste, ancien conseiller au cabinet de Jean-Marie Bockel et fils du chanteur yiddish Ben Zimet), Rama mange des kebabs, écoute de la variété et ne cache pas son goût pour les séries télé. Quel symbole pour la France dont rêve le Président! Ravi de repérer "sa Condoleeza Rice", Sarko la propulse au Quai d'Orsay, à tout juste 30 ans. Secrétaire d'Etat aux Affaires Etrangères, cette passionnée de droit social revendique surtout... sa liberté de parole!

Rebelle, la belle peut toujours compter sur son "mentor", Sarkozy, qui, sous le charme, s'empresse de lui renouveler sa confiance. Jusqu'au jour, où la capricieuse refuse catégoriquement de porter les couleurs de l'UMP aux Européennes. En disgrâce, Rama Yade  est catapultée au Sport. Loin de calmer ses ardeurs, ses nouvelles fonctions l'épanouissent. Indisciplinée, elle garde sa répartie et son panache. Actions coups de poings, plastique explosive et glamour ravageur... l'Insoumise décroche la médaille de la popularité et sa marionnette retorse fanfaronne aux Guignols. Mais au sein de l'UMP, Rama hérisse.

rama yade250
Rama Yade est maman. Ici à Nice, le 16 février 2013. © BEBERT BRUNO/SIPA

Evincée du gouvernement, l'Impétueuse rejoint le Parti radical. Miracle: quelques jours après, elle est nommée, "ambassadrice auprès de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture". Au bout de quatre mois, Rama doit faire ses valises car elle n'a pas "respecté le devoir de réserve  inhérent à sa fonction".

Irrévérencieuse, Rama Yade, 1,78 m outrageusement élancé, un sourire désarmant et des saillies qui le sont tout autant, s'est fait une place sur le terrain politique en se fichant des regards obliques.
Nul doute qu'elle saura composer avec sa nouvelle maternité, et conjuguer, à merveille, carrière professionnelle et vie privée.

 

Naissance / Rama Yade