L'égalité a droit à (un peu) plus de monnaie

Après le scandale des 25% d'économies sur le budget alloué à l'égalité en 2017, le gouvernement tente de se rattraper. Le secrétariat d'Etat de Marlène Schiappa bénéficiera d'une rallonge symbolique de 150 000 euros pour mener à bien ses actions en 2018.

L'égalité a droit à (un peu) plus de monnaie
© UGO AMEZ/SIPA

150 000 euros. C'est la somme qui sera débloquée en 2018 pour la lutte en faveur de l'égalité, à en croire le projet de loi de finances révélé le 27 septembre. D'après les calculs du Huffington Post, le portefeuille de Marlène Schiappa s'élèvera à 29,8 millions d'euros, contre 29,6 millions en 2016. Une somme plutôt dérisoire quand on sait que le secrétariat d'Etat en charge de l'Egalité entre les femmes et les hommes ne représente que 0,0066% du budget global du gouvernement. Le geste symbolique reste appréciable alors que cet été, l'annonce d'une coupe drastique de 25% avait fait grand bruit.

"L'intégralité du budget sera consommée" ont précisé les équipes de la ministre, qui ont pour mission de prôner l'égalité professionnelle, de lutter contre les violences faites aux femmes, de s'engager en faveur du droit à disposer de son corps ou encore de s'assurer de la parité en politique.

Dans son programme, le président de la République mettait l'accent sur l'égalité pro et proposait de rémunérer le travail des femmes à leur juste valeur, d'accélérer l'égalité salariale dans les grandes entreprises ou encore de rendre égaux les deux sexes concernant la garde des enfants. "Sujet fondamental de la vitalité de la société" et "cause nationale" selon Emmanuel Macron, la parité est une priorité... toujours peu subventionnée.

Voir aussi :