LA robe, contre les violences faites aux femmes

L'Armée du salut sud-africaine s'est emparée de l'incroyable buzz autour de la robe blanche et dorée ou bleue et noire, pour dénoncer les violences faites aux femmes dans ce pays.

© Twitter The Salvation Army

Aujourd'hui, tout le monde (ou presque) a entendu parler de cette fameuse robe qui a séparé l'humanité en deux, entre ceux qui la voyaient blanche et dorée et les autres qui la percevaient noire et bleue.
Une association humanitaire, l'Armée du salut sud-africaine, a décidé d'utiliser ce buzz phénoménal pour créer une nouvelle campagne contre les violences faites aux femmes. L'affiche montre une femme vêtue de la robe tant médiatisée, avec de nombreux bleus et hématomes sur le corps et un œil beurre noir. Le slogan qui accompagne la photo choc dirait en français: "Pourquoi est-ce si dur de voir des bleus ?". Cette phrase fait allusion au buzz à propos de la couleur de la tenue, mais surtout à la loi du silence qui accompagne les violences domestiques que subissent les femmes. La campagne dit aussi: "La seule illusion serait de penser que c'est sa faute" et ajoute: "Une femme sur six est victime de violences. Stop aux violences faites aux femmes".
De façon très sérieuse, cette campagne a voulu se servir d'un buzz pour mieux toucher le public. Rappelons que l'Afrique du sud est un pays très touché par les violences domestiques. D'après la commission sud-africaine pour l'égalité des sexes, citée par RFI, pas moins de 200 000 femmes portent plainte pour violences chaque année. Toutes les six heures, une femme sud-africaine meurt de violences domestiques

 

A lire aussi :