Emmanuel Macron : qui sont les femmes qui l'entourent ?

Emmanuel Macron, nouveau locataire de l'Elysée, est représenté, conseillé et soutenu par plusieurs femmes, parmi lesquelles figure son épouse Brigitte Macron, première dame qui fascine, Sibeth Ndiaye, responsable presse révélée dans le documentaire "Emmanuel Macron - Les coulisses d'une victoire" ou encore Catherine Barbaroux, la nouvelle présidente par intérim du mouvement désormais baptisé "La République en marche". Tour d'horizon de son équipe au féminin.

Emmanuel Macron : qui sont les femmes qui l'entourent ?
© Francois Mori/AP/SIPA

Emmanuel Macron a été davantage médiatisé pour sa vie privée que pour son programme de campagne. Le mariage du nouveau président de la République avec Brigitte Macron, qui fût sa professeure de théâtre au lycée, fait le bonheur de la presse people. Le leader du mouvement En Marche ! a également déclaré qu'il réfléchissait à nommer une femme Premier ministre s'il était élu. S'il n'a pas donné de nom, cet engagement s'est traduit dans son équipe de campagne, qui compte de nombreuses femmes. On vous les présente, avant la constitution de son gouvernement.

Sibeth Ndiaye, sa responsable presse

Elle est la révélation du documentaire Emmanuel Macron - Les coulisses d'une victoire, diffusé sur TF1 au lendemain de l'élection du nouveau président. Sibeth Ndiaye, responsable presse de la campagne du candidat En Marche !, a su toucher les téléspectateurs par son efficacité, son énergie et sa bonne humeur. Cette maman de 37 ans d'origine sénégalaise, qui a acquis la nationalité française en juin 2016 (comme elle l'a révélé à Jeune Afrique), a largement participé à la victoire de l'ex-ministre de l'Economie. Titulaire d'un DESS en économie de la santé, elle a milité auprès de l'UNEF avant de s'engager au Parti socialiste en 2002. Elle a fait ses armes auprès de Claude Bartolone,  au service de presse du conseil général de Seine-Saint-Denis, avant d'être propulsée à Bercy pour intégrer le cabinet d'Arnaud Montebourg, alors ministre du Redressement productif, puis de l'Economie, avant d'être remercié et remplacé par Emmanuel Macron. Lorsqu'il décide de lancer En Marche !, Sibeth Ndiaye travaille dans son cabinet. Ce qui l'a convaincue d'intégrer l'aventure ? "La volonté de transcender les clivages existants, la tentative audacieuse pour essayer autre chose, et le sentiment que ça ne pouvait plus continuer comme avant, que les appareils existants ne réfléchissaient plus sur le monde et ses évolutions", confie-t-elle encore à Jeune Afrique.

Catherine Barbaroux, présidente par intérim de la République en marche

Catherine Barbaroux, jusqu'alors déléguée d'En Marche !, a été nommée présidente par intérim du mouvement désormais rebaptisé La République en marche, à la suite de l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la république. Cette ancienne directrice des ressources humaines a travaillé au cabinet du ministère de l'Environnement et du ministère du Commerce entre 1981 et 1986. Enter 1997 et 2005, elle a été déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle au ministère du Travail de Martine Aubry, Elisabeth Guigou, François Fillon et Jean-Louis Borloo. C'est en 2015 qu'elle croise Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie, en lui remettant un rapport.

Brigitte Macron, sa femme

Elle a certainement été la plus médiatisée des compagnes de candidats. Brigitte Macron, 63 ans, a connu Emmanuel Macron, alors qu'il était au lycée à Amiens. Leur rencontre a lieu en 1995, alors que le candidat est en 3e. Deux ans plus tard, Brigitte Trogneux le croise lors d'un atelier de théâtre qu'elle anime. C'est le coup de foudre. L'ancien ministre affirme d'ailleurs qu'il lui doit en grande partie son goût pour la littérature. Mais elle est mariée, mère de trois enfants - Sébastien, Laurence et Typhaine - et, surtout, 24 ans les séparent. Le jeune Emmanuel n'a que 15 ans. Elle tente de l'éloigner en lui demandant de faire sa Terminale à Paris. Il accepte, en lui promettant qu'il l'épousera. Le mariage est célébré en 2007. Le couple fête le 10e anniversaire de cette union cette année. Emmanuel Macron, qui n'a pas d'enfant, a su se faire accepter de ceux de Brigitte, dont il est très proche. Avant de devenir président de la République, il a déclaré qu'il souhaitait officialiser le statut de première dame, occupé par Brigitte ; la position de l'épouse du chef de l'Etat n'étant pas clairement définie en France.

Tiphaine Auzière, sa belle-fille

Âgée d'une trentaine d'années, Tiphaine Auzière est la plus jeune des trois enfants qu'à eus Brigitte Macron avec son premier mari. Cette avocate a lancé un comité de soutien au mouvement de son beau-père. Elle a assuré à La Voix du Nord agir avoir agi par pure conviction : "Quand j'ai dit [à Emma­nuel Macron] que j'al­lais monter un comité En marche, il a été très content, mais il ne m'a jamais pous­sée à rien. Tout ce que je fais pour lui, c'est par envie."

Laurence Haïm, sa porte-parole

Correspondante d'i-Télé à Washington, chargée de couvrir la présidence de Barack Obama, Laurence Haïm a rejoint l'équipe d'Emmanuel Macron en tant que porte-parole, en janvier 2017. A 50 ans, elle affirme avoir changé de vie en s'engageant en politique. Seule Française à avoir interviewé le président Obama, elle a aussi fait partie des rares journalistes tricolores à avoir été accréditée aux conférences de presse de la Maison-Blanche. Laurence Haïm a également couvert la guerre en Irak pour la chaîne américaine CBS, de 2002 à 2006. Elle a été faite Chevalier de la Légion d'honneur en juillet 2015.

Sophie Ferracci, sa cheffe de cabinet

Déjà cheffe de cabinet d'Emmanuel Macron quand il était ministre de l'Economie, Sophie Ferracci a repris ce rôle dans l'équipe de campagne du candidat pour l'élection présidentielle. Cette avocate de 40 ans, diplômée d'HEC et d'Assas, est notamment chargée d'organiser ses déplacements.

Axelle Tessandier, déléguée nationale du parti En Marche !

Novice en politique, cette entrepreneure de 35 ans a créé l'agence de communication digitale AXL Agency, à San Francisco, où elle a vécu pendant 6 ans. Elle est diplômée d'un mastère d'audiovisuel de la Sorbonne.

Marlène Schiappa, référente En Marche ! dans la Sarthe

Adjointe au maire du Mans déléguée à l'égalité et conseillère déléguée au Mans Métropole depuis 2014, Marlène Schiappa a plusieurs casquettes. Cette jeune femme de 34 ans, mère de 2 enfants, est également blogueuse spécialiste de l'égalité hommes-femmes, romancière et présidente fondatrice de l'association "Maman travaille". Militante féministe, elle a travaillé au sein du cabinet de Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes, de mars 2016 à mai 2016.

Aurore Bergé, soutien

Conseillère municipale de Magny-Les-Hameaux, dans les Yvelines, Aurore Bergé a été responsable de la campagne digitale d'Alain Juppé pendant la primaire de la droite avant de tourner le dos aux Républicains pour rejoindre Emmanuel Macron. Elle a expliqué son ralliement dans une tribune publiée dans L'Obs : "La droite m'a perdue une première fois quand elle a appelé à défiler contre les droits des autres (l'ouverture du mariage aux couples homosexuels, ndlr). En 2017, cette droite m'a définitivement perdue quand elle a choisi un candidat, François Fillon, qui a proposé de revenir sur l'adoption plénière pour les couples homosexuels, créant de fait une discrimination entre les enfants en raison de l'orientation sexuelle."

Corinne Lepage, soutien

Ministre de l'Environnement de Jacques Chirac, Corinne Lepage a apporté son soutien à Emmanuel Macron, après avoir soutenu François Hollande en 2012. Elle espère faire évoluer le nouveau président de la République sur les questions d'écologie.

Barbara Pompili, soutien

Secrétaire d'Etat chargée de la biodiversité, elle a été le premier membre du gouvernement à soutenir officiellement Emmanuel Macron. 

Voir aussi :