Éric Raoult: 15 000 SMS et une plainte pour harcèlement sexuel

Eric Raoult, le maire UMP de la ville de Raincy, aurait envoyé plusieurs milliers de messages à l'une de ses collaboratrices, avant de la destituer lorsqu'elle n'a pas répondu favorablement à ses avances.

Éric Raoult, accusé de harcèlement sexuel

Agnès Desmaret, 33 ans, ancienne directrice du Centre communal d'action sociale de la ville de Raincy (CCAS) a porté plainte contre Éric Raoult pour "harcèlement moral et sexuel". D'après Le Figaro, l'élu de la ville de Raincy aurait envoyé plusieurs milliers de textos suggestifs (15000 selon Le Figaro, 7000 selon l'AFP) à sa collaboratrice entre octobre 2011 et juin 2012, avant de saboter sa carrière professionnelle après que cette dernière a refusé ses avances. La trentenaire a toutefois pris le soin de conserver tous les SMS évocateurs.

"Vous m'autorisez à vous tutoyer? Peut-être un jour, je serais l'homme le plus heureux du monde", peut-on lire dans certains messages auxquels Le Figaro a eu accès, ou encore, plus grivois : "Tes seins sont notés triple A (...)", voire "Vous êtes très désirable et vous le savez". En Mars 2012, Agnès Desmaret refuse catégoriquement de céder aux avances du maire UMP. Le lendemain, la jeune femme est, selon elle, relevée de ses fonctions et suspendue de la mairie en juillet 2012.
Interrogé par Le Figaro, Éric Raoult assure que l'avocate de son ancienne collaboratrice – une ancienne conseillère municipale radicale de gauche – chercherait à le déstabiliser avant les prochaines élections. Contacté par Le Parisien l'ancien ministre assume partiellement les faits : " Entre le moment où elle a été engagée et le moment où je l'ai rencontrée, elle a fait refaire sa poitrine et sa physionomie a changé. Maintenant, c'est vrai, j'ai eu un vrai coup de cœur pour cette fille mais je jure qu'il ne s'est rien passé, a-t-il confié, avant d'avouer : c'est un moment de faiblesse qui est arrivé pendant mon premier accident vasculaire cérébral." Durant cette même période, l'élu est en froid avec sa femme, qui l'accuse alors de violences conjugales. Dans un communiqué, Éric Raoult ajoute que "Madame D. a participé à une émission de téléréalité, L'Amour est aveugle, diffusée sur TF1, alors qu'elle était directrice du CCAS et qu'elle a, d'autre part contribué à assurer l'animation d'une soirée en discothèque en qualité de gogo danseuse."

Découvrez quelques-uns desdits SMS grivois auxquels Le Parisien a eu accès :

"Je veux vivre avec vous ET avoir un enfant de vous ! ! ! "
"Une heure sans vous, je suis en manque"
"Et vous mettre la main aux f... !"
"Vos seins sont notés triple A dans les textos de DSK"
"... On ne vous a pas du premier coup"
"Vous êtes pas une bonne sœur non plus ? Mordez la vie, elle est courte ! Trop courte"
"Tous les mecs vous désirent"
"Vous êtes très bien foutue. Avec le vin, vous faites tourner la tête des mecs"
"3e douche glacée ! Je vais demander à Guéant de vous mettre sous protection policière ! Arrêtez je vais craquer"
"Remarquable ! Attirante ! BONNE !"
"Vous êtes trop chaude ?"
"Agnès, les jolies fesses"
"Agnès, la reine des caresses"

 

agneslamourestaveugle
Agnès Desmarets dans L'Amour est aveugle, en novembre 2011 © Capture d'écran l'Amour est aveugle/TF1