Simone Veil

Biographie

Date de naissance 13/07/1927
Lieu de naissance Nice
Pays France
Signe astrologique Cancer
En couple avec Antoine Veil
Amis Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Marie-Josée Balladur, Edouard Balladur, Anne Sinclair, Dominique Strauss-Kahn, Danielle Darrieux, Jacqueline de Guillenchmidt, Nathalie Dessay,

Simone Veil, une vie de lutte

Simone Veil est une femme politique française de droite née en 1927 à Nice. Elle a notamment porté la loi sur la légalisation de l'interruption volontaire de grossesse (IVG) en 1975. Simone Veil est une rescapée de la Shoah.

Simone Veil: la tragédie de la Shoah

Simone Veil, née Jacob, est issue d'une famille juive. Le 30 mars 1944, alors qu'elle vient de passer le bac, Simone Veil est arrêtée par deux SS à Nice. A cette époque, elle réside chez son professeur de lettres classiques. Toute sa famille est arrêtée dans la foulée, même sa soeur Denise, résistante dans un réseau à Lyon. Elle passe par les camps de Drancy, Auschwitz-Birkenau, Bobrek et Bergen-Belsen. Sa mère meurt du typhus tandis que son père et son frère disparaissent dans un camp en Lituanie. Deux de ses soeurs, Madeleine et Denise, survivent à la Shoah. A Auschwitz-Birkenau, Simone Veil porte le numéro d'immatriculation: 78651. Au sortir de la guerre, Simone Veil épouse l'avocat Antoine Veil avec qui elle a trois enfants, dont l'avocat d'affaires Jean Veil.

Simone Veil: une femme politique de premier plan

Après une licence de droit et un diplôme à l'Institut d'études politiques, Simone Veil devient haut fonctionnaire dans l'administration pénitentiaire. Au lendemain de l'élection de Valéry Giscard d'Estaing à la présidence de la République, elle est nommée ministre de la Santé. Le 17 janvier 1975, elle fait voter la loi sur l'autorisation de l'interruption volontaire de grossesse en dépit des pressions de l'extrême droite et d'une partie de la droite. En 1979, elle conduit la liste UDF aux élections européennes où elle est la première femme à présider l'Assemblée. En 1993, elle occupe de nouveau le poste de ministre de la Santé. De 1998 à 2007, elle est membre du Conseil constitutionnel. Depuis, elle s'est mise en retrait de la vie politique. Mais en 2012, elle adhère à l'Union de démocrates et des indépendants (UDI) de Jean-Louis Borloo où elle possède la carte de membre n°1. Elle apparaît brièvement en 2013, avec son mari, aujourd'hui décédé, dans une manifestation s'opposant au mariage gay. Simone Veil est nommée à l'Académie française en 2008.

Actualités Simone Veil

Simone For Ever fête les 60 ans du Planning Familial

Dossiers Simone Veil

Simone Veil Également cité dans