Isabelle Adjani, soulagée pour Jacqueline Sauvage

Isabelle Adjani © ANTHONY GHNASSIA/SIPA

Engagée. Dans une tribune publiée dans Elle, Isabelle Adjani réagit à la grâce présidentielle accordée à Jacqueline Sauvage. C'est cet homme qui avait d'abord tué Jacqueline Sauvage, à force d'effroyables violences quotidiennes. [...] Jacqueline Sauvage a purgé sa peine en enfer. [...] En se sauvant, elle se condamnait. Elle est Antigone. En commettant ce crime qui est puni par la justice des hommes, elle a rendu sa dignité aux femmes dont les dépouilles anonymes viennent encombrer les statistiques qui accusent notre indifférence et notre lâcheté. [...] Sa dignité lui est restituée.