Françoise Hardy, prête à mourir

Françoise Hardy © LE FLOCH SIPA
Message personnel. Françoise Hardy est revenue dans Paris Match sur le cancer du système lympha­tique (dit lymphome de Malt) qui lui a fait broyer du noir pendant des mois : "Je vivais un véritable enfer depuis quatre ans. On me disait qu'on allait m'administrer une douzaine de chimiothérapies. Je pensais : 'Si ma vie doit être ainsi désormais, je préfère mourir'". Heureusement, elle n'a pas dit adieu.