Linda de Suza a échappé à la mort

Linda de Suza © SIPA
Paranoïa ? Linda de Suza vit sans smartphone et pour cause, l'écrivaine a révélé au micro de France Inter avoir été la cible d'un malade mental. "J'ai failli me faire buter sur l'au­to­route de Pontoise. C'est parce qu'on peut vous repé­rer, savoir où vous êtes". Une réflexion qui a incité Philippe Vandel a lui demander si elle n'était pas un peu parano, ce à quoi l'intéressée à répondu "depuis mon hospi­ta­li­sa­tion, je ne bois pas, je ne me drogue pas…"