Anne Gravoin, tâclée par Le Figaro

Anne Gravoin et Manuel Valls © Jacques Brinon AP SIPA
Critique. Anne Gravoin est une violoniste reconnue à la tête de l'Alma Chamber Orchestra. Christian Merlin, critique culture au Figaro, ne semble pas la porter dans son coeur, comme il l'écrit dans son papier Laisse aller… c'est une Valls : "Anne Gravoin est imbattable dans l'art de réunir des musiciens pour les spectacles des stars de variétés." Et de conclure : "Il faut beaucoup plus que quelques coups de téléphone pour arriver à forger un son commun, ce sera la leçon musicale de ce concert, au-delà du message humanitaire." Les deux ne risquent pas d'accorder leurs violons !