Frêle demoiselle d'honneur à 10 ans

Pour faire (un bon gâteau d'amour) comme un conte de fées, il faut que les petites filles puissent s'identifier. Cendrillon a frotté, astiqué, balayé, avant de trouver chaussure à son pied. Peau d'Âne a traîné son horrible bataclan et Aurore, dormi des années avant de rencontrer son prince charmant. Si Kate n'a jamais été ni boulotte, ni souillon, les tabloïds britanniques ont trouvé la faille: la demoiselle a connu des années difficiles. Elle était la tête de turc de l'école de Bucklebury. Victime des moqueries de ses camarades, le vilain petit canard, chétif et pâle (à droite sur la photo, ici avec sa mère et Pippa), est devenu, à l'Université, une majestueuse jeune fille, classe et digne du Lac des Cygnes.
©  News of the world/SIPA