Sylvia Kristel

sylvia krisrel, affiche du film emmanuelle.
Sylvia Krisrel, affiche du film Emmanuelle. © Trinacra Films

Finie la mélodie d'amour qui bat cœur à corps perdu. Sylvia Krystel, figure emblématique du cinéma érotique, est décédée des suites d'un cancer, le 17 octobre. Elle avait 60 ans.
Née en 1952 à Utrecht, Sylvia Kristel n'a pas toujours eu la vie facile. Abusée à l'âge de 9 ans, par le gérant de l'hôtel que tenaient ses parents, à proximité de la gare de cette ville du centre des Pays-Bas, elle avait ensuite été envoyée, à l'âge de 11 ans, dans un étouffant pensionnat religieux qu'elle détestera. A 20 ans, elle fait des essais de mode, devient Miss TV Europe, puis est repérée par Just Jaeckin pour incarner Emmanuelle . Le film sort en 1974. Il raconte les aventures sexuelles d'une jeune femme en Asie et connaît un succès international, du Japon aux Etats-Unis. Reste treize ans à l'affiche sur les Champs-Elysées à Paris.
Pour Sylvia Kristel, la timide, la pudique, l'alcool et la drogue seront un moyen de supporter une destinée
hors du commun, de gérer le poids du désir de millions de personnes.
L'actrice, qui vivait à Amsterdam et passait beaucoup de temps à peindre, laisse derrière elle un fils unique, Arthur, né en 1975, qu'elle a eu avec l'écrivain belge Hugo Claus.