France Gall a 70 ans : sa vie en images

Depuis des décennies, elle occupe une place spéciale dans le cœur des Français. Ses amours passionnées avec Michel Berger, Claude François ou Julien Clerc, ses années succès, mais aussi les drames qu'elle a traversés... Retrouvez la vie trépidante et les tourments de France Gall : icône insouciante des sixties devenue figure féminine vénérée, bien au-delà de la Variété.

Prédestinée à une carrière musicale, France Gall naît dans un foyer emprunt de musique. Son père, Robert Gall, est un chanteur, auteur de la poignante chanson La Mamma, de Charles Aznavour. C'est le jour de ses seize ans que France Gall connaît la consécration. Ses chansons passent pour la première fois à la radio, et Ne sois pas si bête fait un tabac. En 1965, sa carrière prend un véritable tournant lorsqu'elle participe au Concours de l'Eurovision. Elle interprète Poupée de cire, poupée de son, composée par Serge Gainsbourg, et remporte la compétition. Pourtant, ce soir-là, son cœur n'est pas à la fête. Claude François, son petit ami de l'époque, la quitte avant qu'elle ne remonte sur scène pour chanter à nouveau son titre. "On me pousse sur scène et on voit que j'ai plein de larmes mais ça n'a rien à voir avec le fait que j'ai gagné", se souvient-elle dans C'est votre vie, sur France 2.
En 1967, Serge Gainsbourg lui compose une autre chanson qui la propulse sous les feux des projecteurs, Les Sucettes. Naïve, la chanteuse de 20 ans ne saisit pas le sens des paroles, persuadée que le titre fait écho aux sucettes qu'elle s'achetait en Normandie étant petite. "Et là, j'apprends qu'il y a tout un truc là-dessus, c'était horrible, horrible ! Ça a changé mon rapport aux garçons", raconte-t-elle au Parisien.

Au débuts des années 70, la France se prend d'affection pour Julien Clerc, et France Gall aussi. Elle tombe sous le charme du beau brun, qui cartonne dans la comédie musicale Hair, mais leur histoire prend fin quelques années plus tard. En 1973, elle croise le chemin de Michel Berger, une rencontre qui bouleverse sa vie. Celui-ci lui compose La Déclaration d'amour. Un titre annonciateur, puisqu'ils se marient deux ans plus tard. De cette union, naîtront deux enfants : Pauline et Raphaël.

Lasse des paillettes, la pétillante blonde se lance dans des voyages humanitaires et se rend au Sénégal, où elle rencontre une mère de famille qui lui propose d'adopter son petit garçon. Bouleversée, la chanteuse décide d'aider la Sénégalaise à s'occuper de son fils, en finançant ses études. De cet épisode, jaït la chanson Babacar, un véritable carton.

Le 2 août 1992, c'est le drame. Michel Berger succombe à une crise cardiaque. Le début d'une série noire. La chanteuse découvre qu'elle est atteinte d'un cancer du sein, et quelques années plus tard, sa fille Pauline, meurt de la mucoviscidose. Une tragédie dont elle peine à se relever : "À la disparition de Michel, j'ai eu envie de continuer à chanter. A la disparition de Pauline, j'ai eu envie de me taire", déclare-t-elle à Paris Match. Depuis, France Gall a cessé de se produire sur scène, mais elle n'a jamais quitté le cœur des Français.