Marie Gillain, enchanteresse

Marie Gillain à la 27ème Nuit des Molières à Paris le 27 avril 2015 © LICHTFELD EREZ/SIPA
La pièce de théâtre La Vénus à la fourrure avait déjà rencontré un franc succès aux Etats-Unis au début de la décennie et sacrée de plusieurs Tony Awards en 2011. Pas de doute que son adaptation française, rondement menée par la belge Marie Gillain, ait ainsi conquis le jury de la Nuit des Molières qui couronnait la comédienne d'un trophée le 27 avril 2015. Pour recevoir son prix en début de semaine, la brune de 39 ans dévoilait une somptueuse robe de bal aux antipodes de la garde-robe érotique de Vanda, son personnage dans la pièce de Jérémie Lippmann. La longue robe beige à plis creux, finement ceinturée à la taille, comportait une encolure haute et un subtil imprimé géométrique fait de lignes et motifs floraux. Un headband signé Chaumet accessoirisait sa chevelure, enroulée en un chignon bas volontairement imparfait. Une vision enchanteresse sur la scène des Folies Bergère à Paris.