Comment entretenir ses chaussures ?

Quels sont les secrets d'un bon cirage ? Comment éliminer une tache sur ses chaussures en cuir ? Xavier Aubercy, bottier à Paris, vous donne ses astuces pour faire briller vos souliers comme un sou neuf.

Comment entretenir ses chaussures ?
© 123RF Sergey Mironov

Y a-t-il des trucs pour bien conserver ses chaussures, avant même l'entretien ?

Tout d'abord, on conseille souvent de ne pas porter la même paire de chaussures 2 jours de suite car elle se défraîchit plus vite. Il faut également ne jamais laisser sécher ses souliers près d'une source de chaleur, type radiateur. Cela risque de faire cuire les lièges et agglomérats de carton qui sont souvent utilisés pour les bouts durs et de casser les chaussures. Enfin, il faut penser à enduire ses chaussures d'une crème pommadier une fois tous les 15 jours. Elles hydratent le cuir, ce qui est essentiel, surtout en période de grand froid… un peu comme notre peau !

Quel est le matériel indispensable pour bien entretenir ses souliers ?

En terme de matériel, il faut d'abord avoir un chiffon doux, idéalement un vieux mouchoir ou un vieux caleçon en coton, et un bon cirage. Pour choisir son cirage, il suffit d'aller au plus simple : ouvrez-le, s'il sent la cire d'abeille, prenez-le sans hésiter. Celles qui le désirent pourront aussi acquérir un embauchoir en bois brut qui permet aux chaussures de sécher sur une surface dure après le cirage. Si vous n'avez pas d'embauchoir, optez pour du papier journal : c'est tout aussi efficace. Pour les chaussures en daim, l'idéal est une vieille brosse à habits ou un morceau de crèpe.

Quelles sont les étapes d'un bon cirage ?

Les vrais passionnés commencent par mettre un embauchoir de cèdre ou de hêtre dans leurs souliers car ces matières épongent l'humidité et la transpiration. Puis, on utilise une brosse en crin de cheval, on passe un coup sur les chaussures pour enlever toutes les poussières. Si on n'a pas de brosse, on peut utiliser une vieille housse à chaussures ou un torchon. Puis on passe au cirage : on l'applique du bout du doigt avec le torchon doux. Pour donner du brillant au bout de ses souliers, on peut ajouter une goutte d'eau au cirage et l'appliquer en cercle. C'est ce que l'on appelle la patine. Dernière étape : on laisse reposer un quart d'heure avant de passer un coup de brosse douce.

Les taches d'eau ou de graisse sont souvent difficiles à éradiquer. Comment s'en débarrasser ?

Pour les taches de graisse, il y a une recette de grand-mère extrêmement efficace. On applique de la terre de sommières sur la tache avant de la laisser reposer 1 ou 2 jours. Pour les taches de pluie, il faut de suite enlever le surplus d'eau à l'aide d'un chiffon sec. Si des traces subsistent, on peut frotter la chaussure avec une pomme de terre coupée en 2, qui absorbera l'humidité. Ensuite, on passe un coup de cirage pour nourrir le cuir. Pour les traces laissées par la neige la démarche est la même sauf que l'on peut commencer par passer un coup de torchon légèrement humidifié, cela permettra d'enlever le surplus de sel ou toutes les poussières accumulées.

Comment faire pour entretenir les chaussures en toile, en peaux précieuses ou encore les souliers vernis ?

Pour les souliers en toile, on ne peut rien faire, si ce n'est appliquer une éponge neuve légèrement imbibée d'eau. Quant aux chaussures en croco ou en lézard, il ne faut absolument pas les cirer car cela risquerait d'abîmer les écailles. On peut toutefois les hydrater de temps à autre avec de l'huile de vison, disponible chez les chausseurs ou les cordonniers. Enfin, pour les cuirs vernis, on peut appliquer un soupçon de lait ou de crème légère à l'aide d'un torchon pour les entretenir et les nourrir.

À lire également :