Quelle lingerie pour le premier rencard ?

Lors d'un premier rendez-vous, que l'on dévoile ses dessous un peu, beaucoup, à la folie ou pas du tout, une chose est sûre : on en porte. Et on n'est jamais à l'abri d'un faux-pas. On vous dit tout.

Quelle lingerie pour le premier rencard ?
© Fotolia

Choisir ses sous-vêtements pour l’homme en face

Après un débat de deux heures avec une amie (string ou pas string ?) j’enfile un string parce que nous avons conclu que Robert (mon prétendant) avait une tête à aimer les strings. Résultat, je gigote sur ma chaise pendant notre verre (je n’aime pas les strings), je ne suis pas à l’aise dans mon pantalon et je me sens complètement à côté de la vraie moi (celle qui porte des culottes en coton).

  • Pourquoi c’est un faux pas ? Parce que l’essentiel en matière de sous-vêtements, c’est d’être à l’aise et de se sentir belle. Dès lors que je suis bien avec mes dessous, parce qu’ils sont confortables et me correspondent, je me sens désirable. Un peu comme quand je sors de chez l’esthéticienne épilée comme il me plaît et que je vole sur le trottoir parce que je me sens bien dans mes baskets..

Tricher

Après Robert, je rencontre Marcel. Afin d’être très confortable et cacher mon surplus de pizzas entourant mon nombril, je choisis de mettre une gaine. Mon ventre est plat (du coup je commande une pizza), je me sens belle, désirable (je pense donc avoir appris de mon erreur avec Robert), bref c’est magique. Ce qui l’est moins, c’est de monter chez lui en réalisant que pour avoir un rapport sexuel, il faut se déshabiller. En plus de dévoiler une gaine, je m’apprête à dévoiler un ventre.

  • Pourquoi c’est un faux pas ? Si tricher grâce à quelques artifices, comme les gaines ou les soutiens-gorge push up, peut booster la confiance en soi, il est quand même dommage de se retrouver dans une situation à la Bridget Jones. Bien sûr, on peut décider d’assumer la vérité une fois nue. Mais dans ces cas-là, autant l’assumer dès le départ, non ?

Ne pas anticiper (du tout)

Je suis du genre à me noyer dans un verre d’eau, donc quand mon rencard approche (quinze minutes) et que j’entreprends de m’habiller, c’est la panique. Je me noie dans un dé un coudre (qu’on aurait rempli d’eau). J’arrive au rendez-vous avec les bretelles qui dépassent, un soutien-gorge rose sous un tee-shirt rouge, on dirait un bonbon vivant. Ma culotte est violette, tout va pour le mieux.

  • Pourquoi c’est un faux pas ? M’y prendre au dernier moment me fait faire n’importe quoi et je finis agacée parce que je n’aime pas ma tenue. Je n’arrive pas à entrer dans la soirée. Désormais, je sais qu’il vaut prévoir et faire quelques essayages de rigueur pour me rassurer : tel tee-shirt mérite tel soutien-gorge et tel soutien-gorge mérite un petit tour à la machine. Je suis parée.

En faire trop ou pas assez

Parfois, j’ai des pulsions hot et je porte des dessous affriolants (souvenirs d’un ex qui l’était tout autant). D’autres fois, mes pulsions sont plus sages, elles se dirigent vers des culottes Patrick l’étoile de mer. Le drame survient quand je me pointe à un rendez-vous avec Patrick l’étoile de mer, persuadée que nous ne finirons pas la nuit ensemble (avec mon prétendant, pas Patrick). Quand il m’invite chez lui, j’ai peur. Quand il se déshabille, je croise les doigts pour qu’il porte un caleçon PSG et me déculpabilise.

  • Pourquoi c’est un faux pas ? J’ai le temps de sortir le grand jeu pour qu’on s’amuse ou de ne plus le sortir du tout (les soirs d’hiver). Pour un premier rendez-vous, je reste sobre. Je ne suis pas là pour en faire des tonnes, pas là non plus pour envoyer de mauvais signaux involontairement type " Je ne cherche pas à te séduire ". Comme dit un proverbe chinois " Tout pied prudent peut se poser où il veut. "

Tout dévoiler

Un gros décolleté pour être sûre de plaire à Simon et me voilà partie. Il passe le dîner à regarder mon décolleté. En rentrant chez lui, voilà que je porte une petite culotte totalement transparente. Il me saute dessus et zappe la case préliminaires. Je me demande s’il y a un lien de cause à effet.

  • Pourquoi c’est un faux pas ? Il est plus intéressant de suggérer et de laisser place à la surprise. Tout poser sur la table au premier rendez-vous revient à brûler quelques étapes. En matière de sexe, les mise en bouche ont leur importance, il faut simplement qu’elles ne remplissent pas un estomac à la première cuillère. En plus, se cacher et prendre le temps de se dévoiler aide à se sentir plus sexy et appétissante. Je joue désormais le mystère. 

Voir aussi :