5 conseils pour éviter les disputes avec belle-maman

C'est bien connu, quand on se marie, on épouse aussi la famille. Pour le meilleur… et pour le pire ! Si belle-maman a tendance à s'incruster dans l'organisation du mariage et vous taper sur le système, respirez un bon coup et suivez nos conseils.

5 conseils pour éviter les disputes avec belle-maman
© Christophe Serrano

1- L'écouter

Votre belle-mère a un avis sur tout : votre robe de mariée, le choix de vos alliances, de votre salle de réception et même, de votre coiffure ! Si vous sentez la moutarde vous monter au nez, respirez un bon coup. Ecoutez-la, laissez-la vous donner des conseils, elle adore ça. Rien ne vous empêche d'ignorer tout bonnement ses recommandations pour n'en faire qu'à votre tête le moment voulu…

2- Poser son veto

Vous écoutez ses conseils, certes, mais il s'agit de VOTRE mariage. Soyez ferme si vous voyez que belle-maman pousse le bouchon un peu trop loin. Non, il n'y aura pas d'envolée de colombes à la sortie de l'église, non, vous ne porterez pas l'horrible robe de mariée de son arrière-grand-mère et non, vous n'avez pas l'intention de partir en lune de miel à Arcachon, dans la demeure familiale. Imposez-vous !

3- S'assurer un allié de taille : son fils

Quand il s'agit de tenir tête à leur mère, certains fistons se montrent (parfois) d'une grande lâcheté. Par peur de se faire enguirlander par leur maman adorée ? Probablement. Assurez-vous que Jules soit de votre côté tout au long de cette aventure que représente le mariage. Imaginez que votre homme se laisse faire lors des préparatifs, qu'en sera-t-il durant votre vie commune ? Pas question de vous retrouver ad vitam aeternam à déjeuner le dimanche chez belle-maman. Soyez intraitable.

N'oubliez pas qu'il s'agit de VOTRE mariage. © Katarzyna BiaÅ‚asiewicz

4- Lui donner un rôle

"Sois proche de tes amis, et encore plus de tes ennemis". Vous connaissez le proverbe ? Appliquez-le à belle-maman. Il n'y a pas de meilleur moyen de contrôler son implication dans votre mariage. Confiez-lui un rôle (les dragées, les livrets de messe…), cela l'occupera, et elle se tiendra à carreau !

5- La remercier

La tradition veut que les parents des mariés participent aux frais de cette journée. Si ce n'est pas aux dépenses, les parents se montrent en général généreux lorsqu'ils font un tour sur la liste de mariage de leurs enfants. Commencez cette nouvelle vie en partant du bon pied avec votre belle-famille. Dites merci, tout simplement et n'oubliez pas de la citer en même temps que vos propres parents, si vous prévoyez de faire un discours lors de votre cérémonie. 

Article proposé par Marion Auvray du site Zankyou Weddings.

Lire aussi