Devenir maman : prête à avoir un bébé ? Devenir maman : les changements émotionnels

Avoir un enfant, c'est accepter (à défaut de subir) dix changements essentiels dans son existence. Évidemment, chaque cas est particulier et personne ne peut prédire l'avenir, mais certaines constantes méritent d'être connues.

Mûrir dans son corps et dans sa tête

Pour bon nombre de femmes, la grossesse est vécue comme une seconde puberté, tant elle bouleverse l'équilibre physiologique d'abord. Le corps change, plus particulièrement au niveau de la poitrine et des hanches. Le poids de forme, la nature de la peau et des cheveux aussi. Les traits du visage s'affirment. "Quelque chose a changé", disent les copines en vous regardant. Mais tout ceci n'est rien comparé à l'évolution psychologique que provoque la maternité. Le fait de mettre au monde un enfant peut aider une femme à s'épanouir pleinement, à révéler sa féminité mais aussi à gagner confiance en elle, à se sentir adulte ou encore à trouver un sens à sa vie. Tout ceci dépend bien sûr du vécu et de l'histoire de chacune. Mais l'expérience de la grossesse et de la naissance ne peuvent, en tout cas, laisser indifférente.

Vivre avec un papa débutant

L'homme ne vit pas la parentalité dans sa chair. Il met donc plus de temps à se sentir papa même si, à l'évidence, ce bout-là est bien le sien. Il risque donc, dans les premiers temps, de rester un peu extérieur à la situation et sa vision sereine de cette nouvelle vie - ce magnifique bébé que vous allaitez pendant qu'il montre les photos à ses collègues - peut, à raison, vous agacer. Il faudra faire preuve de patience lors de cette phase de transition qui lui permettra de trouver ses marques dans son nouveau rôle, d'affirmer sa légitimité et même son autorité auprès de l'enfant.

Devenir parents en restant amants

devenir parents en restant amants... n'est pas une mince affaire !
Devenir parents en restant amants... n'est pas une mince affaire ! © WavebreakMediaMicro - Fotolia.com
Vous mutez, il mute. Résultat, vous vous retrouvez maman et papa, bien dans vos nouvelles baskets mais incapables de retrouver l'intimité d'autrefois. Oedipe mal assumée ou pas, approcher une mère relève du sacrilège dans l'inconscient de bien des hommes. Et approcher un père, ne met pas les femmes franchement à l'aise non plus. Sans compter la peur des douleurs pendant les rapports (suite à la grossesse) et la possible réticence d'un conjoint encore choqué par les images de l'accouchement. D'autre part, vous pouvez aussi ressentir une forme de culpabilité à l'idée de vous faire plaisir alors que le petit a besoin de vous. Sans compter les obstacles matériels tels que l'absence de chambre individuelle pour bébé.

D'un couple à une famille

Vous étiez deux, vous voilà trois. Ce constat simple change considérablement la donne : le couple doit trouver un nouvel équilibre qui inclut le troisième de la petite famille ! Les sorties entre amis ou en duo se réduisent comme peau de chagrin, les dîners en amoureux s'accordent mal avec les "coquillettes au jambon" et les vacances à l'autre bout du monde sont inimaginables, à moins d'une nounou globe-trotteuse en sus. Bref, à part quelques moments d'exception où les amoureux pourront se retrouver, il faudra apprendre à rester un couple malgré et en présence de l'enfant.

Retomber en enfance

La présence d'un enfant adoucit les moeurs. La preuve, vous retombez déjà en enfance en redécouvrant les peluches moelleuses, les mobiles colorés et bien d'autres jeux que vous appréciez jadis. Ça sent le lait chaud, la purée de carottes et le cake au citron dans la cuisine. A l'heure du bain, vous serrez un petit être tout doux parfumé à "je ne sais quoi de délicieux". En revenant du travail, des avalanches de bisous vous assaillent. Le soir, son rire, ses progrès, ses pas, ses mots font l'animation dans le salon. Votre présence le rassure et le rend heureux. Vous allez au cinéma l'après-midi et plus aucun invité ne s'avise de fumer sous votre toit. Un peu plus et vous ressortez les vieux vélos du grenier. Bref, avec un enfant, c'est la vie qui recommence.

Et vous ? Etes-vous prête à devenir maman ? Faites le test !

 

Sommaire