Pourquoi mes cheveux sont plus beaux (ou pas) pendant la grossesse ?

Pourquoi mes cheveux sont plus beaux (ou pas) pendant la grossesse ? Pendant la grossesse, la chevelure des femmes se transforme. Pour la plupart, les cheveux deviennent magnifiques. Pour les autres, c'est une autre histoire. Explications et conseils.

Les causes

Pendant la grossesse, la femme est soumise à des variations hormonales qui lui permettent de maintenir et de faire grandir le fœtus pendant 9 mois dans son ventre. Les hormones sécrétées pendant la grossesse ont également des conséquences sur les cheveux : elles stimulent la phase de croissance des cheveux. Ils sont plus nombreux, souvent plus épais et tombent moins. Les cheveux peuvent également être moins gras en raison de la réduction de la sécrétion de sébum, là aussi grâce aux estrogènes. La femme enceinte bénéficie donc en général d'une crinière au top de sa forme. Parce qu'elle le vaut bien.

Pour d'autres femmes, l'effet capillaire est inversé : les cheveux sont plus gras, ternes... C'est là encore la faute aux hormones qui sont sécrétées en quantité variable ce qui peut perturber la sécrétion de sébum.

Les phases du cheveu

Normalement, le cheveu suit trois phases : la croissance, la phase de repos et la chute. Chez la femme qui vient d'accoucher, la phase de repos est raccourcie. Du coup, la chute des cheveux est plus rapide et plu importante. Cette phase peut avoir lieu pendant la grossesse ou, plus souvent, après l'accouchement. Patience, il faudra attendre quelques mois pour une repousse similaire à celle d'avant la grossesse.

En effet, en post-partum, les hormones se calment et peuvent entraîner un effet inverse sur la chevelure. Les cheveux superflus sont éliminés et le cycle capillaire reprend normalement. La chute peut être importante mais tous les cheveux repousseront, ce n'est pas une calvitie. Lorsque la femme allaite, la chute des cheveux est généralement plus tardive, lors du sevrage de l'enfant.

Prendre soin de ses cheveux

Pendant la grossesse, que les cheveux soient sublimes ou ternes, prenez-en soin !

 Vous pouvez, sans risque, faire des masques doux pour améliorer l'apparence et le volume. Les produits des masques, comme des teintures, ne sont pas néfastes pour le fœtus : ils ne passent pas dans le sang.

 Le sèche-cheveux et le fer à lisser sont déconseillés puisqu'ils chauffent le crâne et stimulent les glandes sébacées, donc graissent les cheveux (et peuvent abîmer ceux déjà ternes).

 Si votre chevelure ne parvient pas à retrouver son éclat d'antan ou que la chute de cheveux continue plusieurs semaines après votre accouchement, parlez-en à votre médecin qui pourra vous proposer un traitement si nécessaire.

L'alimentation

Enfin, sachez que l'alimentation aussi peut améliorer votre chevelure ! Un régime équilibré, contenant tous les nutriments indispensables, permet d'améliorer la pousse et de limiter la chute des cheveux. Parmi les éléments utiles : la cystine, les vitamines B2, B5, B6... Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

 

A lire aussi

Cheveux / Santé des cheveux