Le bébé de 15 mois

A quinze mois, Bébé élargit ses jeux ! Pousser, tirer, marcher, monter... C'est un vrai touche-à-tout, vous allez peut-être commencer à devoir lui interdire gentiment certaines expériences.

Bébé est de plus en plus assuré lorsqu’il marche, du coup il découvre de nouveaux jeux. Son caractère s’affirme, aussi il est parfois temps de commencer à lui poser quelques limites.

L’éveil du bébé de 15 mois


Bébé maîtrise maintenant la marche. Avec elle, il découvre de nouveaux jeux. En effet, il apprécie de pousser un petit chariot ou de tirer un petit chien. Il continue de vouloir monter l’escalier mais ne sait toujours pas le descendre. On ne vous le répètera jamais assez, soyez vigilante, car l’escalier est à l’origine de nombreux accidents. 

Lors de son 15e mois, le petit enfant continue d’apprécier de jouer avec l’eau. Lorsqu’il est dans son bain, mettez-lui à disposition des gobelets, une passoire, une bouteille… le tout en plastique, évidemment. 
Vous pouvez aussi le faire jouer avec de la pâte à modeler ou lui faire faire de la peinture avec les doigts. En effet, il aimera beaucoup découvrir ces nouvelles textures.  Bébé aime toujours autant jouer à cache-cache. Si vous lui cachez des jouets, il s’amuse beaucoup en les cherchant et est très fier de les trouver. 

Depuis qu’il marche, le caractère de bébé s’affirme un peu plus chaque jour et son humeur est changeante. Il fait ce que bon lui semble et ne vous écoute pas toujours, puisqu’il n’a plus forcément besoin de vous pour aller où il veut. C’est donc le moment de lui poser quelques limites et de savoir lui dire non. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, ces limites sont sécurisantes pour l’enfant et lui permettent de s’affirmer. Expliquez-lui, avec des mots simples, pourquoi vous lui dites non et restez ferme. 
 

La santé du bébé de 15 mois


Si votre bébé est un garçon, à quinze mois, il mesure en moyenne 78 cm et pèse environ11 kg.
Si c’est une fille, à quinze mois, elle mesure en moyenne 76 cm et pèse un peu plus de 10 kg.

Certains vaccins ou rappels sont à faire entre le 13ème et le 18ème mois. Il s’agit :
- du ROR qui le protège de la rougeole, des oreillons et de la rubéole ;- du troisième rappel du DT Polio qui le protègera de la diphtérie, du tétanos et de la poliomyélite ;
- du troisième rappel du vaccin contre la coqueluche (en même temps que le DT Polio) 
- du troisième rappel de l’haemophilis influenzae b qui le protègera contre certaines méningites, laryngites, pneumonies. 

 

L’alimentation du bébé de 15 mois


Vous allez le constater à chaque repas, bébé souhaite manger seul. Hélas, il est encore un peu maladroit. Certes, il sait boire au verre tout seul, mais pour ce qui est de la cuillère, c’est encore difficile. Il la porte à sa bouche mais pas toujours dans le bon sens et, souvent, les aliments sont tombés à côté. Pourtant, il est nécessaire de l’encourager dans cet apprentissage, qui le rendra encore un peu plus autonome. Le mieux est que vous ayez chacun votre cuillère, ainsi vous lui donnez à manger et parallèlement, il essaie. Mettez également à disposition des aliments coupés en petits morceaux, qui peuvent être mangés avec les doigts. N’oubliez pas non plus les bavoirs en plastique avec leur petite gouttière pour rattraper tout ce qui tombe. 

Par ailleurs, à quinze mois, vous allez remarquer que son appétit varie d’un repas à l’autre. Normal, sa croissance s’est ralentie et ses besoins sont donc moins importants. Ses goûts s’affirment : un jour il adore les carottes, le lendemain il ne veut plus en avaler. Vous êtes également surprise qu’il aime les aliments au goût prononcé, comme le roquefort ou le poisson fumé. Ne le forcez pas à manger quelque chose qu’il n’aime pas, ni à terminer son assiette s’il n’a plus faim. 

Ses repas se composent maintenant ainsi : 
- le matin : un biberon de lait avec éventuellement une farine aromatisée, un jus de fruit, une biscotte ou des céréales, ou un morceau de pain avec de la confiture ou du miel ;
- le midi : des crudités, des légumes et/ou des féculents avec un peu de beurre et de la viande ou du poisson ou un jaune d’œuf, le tout coupé en petits morceaux. En dessert : un laitage ;
- au goûter : une compote, un peu de jus de fruits et une tartine de pain ;
- le soir : une soupe de légumes, un laitage (yaourt, semoule, riz au lait…), du pain, une compote.

Conseils "Bébé"