"Sing Street" enchante le Festival et triomphe à Dinard

Du rock, du rire, des larmes... de joie : la mélodie du bonheur a été sacrée au Festival du Film Britannique de Dinard. Après avoir été acclamé à Deauville, "Sing Street", qui nous fait swinguer au rythme des années 80, a tout raflé sur la Côte d'Emeraude.

© Mars Films

Sing Street, délicieux film musical réalisé par l'Irlandais John Carney (Once, New York Melody), a ravi  les cœurs... et la quasi-totalité les trophées du 27e Festival du Film Britannique de Dinard : grand prix du jury, du public, meilleur scénario Allianz et un Hitchcock d'honneur.
L'histoire ? Dans le Dublin des années 80, on suit Conor, qui tente de s'adapter à son établissement scolaire. Séduit par la mystérieuse Raphina, il décide de monter un groupe de musique pour la faire tourner dans un clip. 
Impossible de sortir grincheux de la projection de Sing Street. John Carney livre un film enthousiasmant et inspirant, qui donne envie de croire en ses rêves et de se rebeller contre l'ordre établi. Ferdia Walsh-Peelo, dont s'est le premier rôle, et Lucy Boynton crèvent littéralement l'écran. Ajoutez à cela une BO mêlant Duran Duran, The Cure et The Jam et le tout se savoure avec gourmandise. Les plus vieux repenseront à adolescence avec nostalgie et les jeunes découvriront peut-être des titres cultes. 

Sing Street, réalisé par John Carney, avec Ferdia Walsh-Peelo, Lucy Boynton, Jack Reynor, Aidan Gillen... 1h46. Au cinéma le 26 octobre. 

© Mars Films

Voir aussi :