Ce que les voyants de votre voiture vous disent

Le tableau de bord de votre véhicule est constitué d’un ensemble d’indicateurs, ou témoins, relatifs au moteur et aux paramètres de conduite. Un témoin qui s’allume ? Qui apparaît de temps à autre, ou qui clignote dans la durée ? Petit tour et décryptage des catégories de voyants, pour savoir comment réagir face à ce que vous dit votre voiture.

© Fotolia

Les voyants de votre voiture : les témoins de signalisation

Les témoins de signalisation sont là pour accompagner votre conduite : frein à main serré avec le P rouge va par exemple vous avertir de desserrer le frein ; les feux de détresse, en rouge également, visent à prévenir les autres automobilistes que vous rencontrez un problème avec votre véhicule (lent, autres) ou un ralentissement/bouchon sur la route.

Les autres témoins sont associés à votre utilisation du véhicule, et permettent de notifier aux autres conducteurs votre présence : feux de route, feux de croisement ou de position par exemple. Une fois enclenchés, ceux-là restent constamment allumés. Associés au confort du véhicule et de votre conduite, vous avez également les témoins liés au désembuage de la lunette arrière, l’antibrouillard avant ou arrière, le préchauffage du véhicule...

Les voyants de votre voiture : les témoins d’alerte

Ces voyants, lorsqu’ils s’allument, sont à prendre au sérieux, car ils viennent signaler une anomalie, une panne, ou encore un problème de fonctionnement à venir ou existant. Dans tous les cas, si vous avez un doute, n’hésitez pas à aller rapidement dans un garage ou chez votre concessionnaire le plus proche.

Pour ce qui est des classiques qui nécessitent des actions plus ou moins courantes de votre part, nous aurons : le niveau de carburant bas (il vous faut donc refaire le plein pour ne pas vous retrouver à court), le niveau d’huile bas (il faut le remettre rapidement à niveau pour éviter une surchauffe du moteur), l’ampoule défaillante (qu’il vous faut remplacer pour l’entretien de vos feux de route et votre conduite de nuit).

Les autres voyants plus sérieux : dysfonctionnement de la direction assistée, plaquettes de frein usées, dysfonctionnement des airbags, anomalie du circuit de freinage...

Les voyants de votre voiture : les témoins d’alarme

Le voyant le plus courant, et qui s’allume ou exerce une alerte sonore, est lié à la ceinture de sécurité si celle-ci n’est pas bouclée.

Pour les autres, ne tardez pas à aller dans votre garage ou chez votre concessionnaire : ce sont des signaux forts liés à l’entretien : batterie faible, défaillance des freins, problème de pression du moteur, surchauffe de l’huile moteur, température anormale du liquide de refroidissement. En cas de doute, vous pouvez consulter le livret constructeur de votre véhicule.