Quel contrôle technique pour une voiture neuve ?

Vous venez d’acquérir une voiture neuve et vous vous posez des questions quant au contrôle technique ? Voici quelques points de lumière sur le contrôle technique, son rôle et sa périodicité.

© Fotolia

Le contrôle technique, c’est quoi ?

Le contrôle technique, obligation légale depuis 1992, est un bilan complet de l’état du véhicule qui vérifie 125 points de contrôle, dont l’état des pneumatiques, des suspensions, du système de freinage, mais aussi la direction, les équipements, les éclairages et la visibilité.

L’examen est à réaliser de façon périodique selon l’âge du véhicule et est passible d’une contravention s’il fait défaut. Son objectif premier est de prévenir toute anomalie ou défaillance sur le véhicule et de fournir à l’automobiliste les meilleures conditions de conduite possible. Passé ce premier contrôle, la voiture devra être représentée au contrôle technique tous les deux ans.

Quand réaliser le contrôle technique d’une voiture neuve ?

Dans le cas d’une voiture neuve, on ne parle de contrôle technique qu’après quatre ans d’ancienneté. Plus précisément, le contrôle technique voiture neuve doit être réalisé dans les six mois qui précèdent l’expiration du délai de quatre années, et ce, à compter de la date de mise en circulation du véhicule. Généralement, les centres autos ou les compagnies d’assurance vous font parvenir un rappel à l’approche de la date de votre contrôle à venir, mais gardez bien en tête que le contrôle technique est obligatoire et que si vous oubliez de le passer, vous risquez une amende de 135 € en cas de contrôle de police et une possible confiscation de la carte grise.

Coût du contrôle technique et contre-visite

Réalisé dans un des très nombreux centres de contrôle technique agréés par l’État, le contrôle technique a un coût. Ce prix est libre et peut varier fortement entre 35 € et 98 € avec une moyenne avoisinant les 67 €. Dans le cas où votre véhicule ne passe pas le contrôle technique, c’est que certains points posent problème. Il vous est alors rendu pour que vous effectuiez les réparations nécessaires pour ensuite le représenter au contrôle technique pour la contre-visite qui valide les réparations.

Ce cas de figure se présente rarement dans le cas d’une voiture neuve, mais si vous redoutez la contre-visite, plusieurs centres proposent des forfaits contrôle techniques avec contre-visite comprise. Sachez cependant que la contre-visite est souvent gratuite et si elle est facturée, son prix n’excède que rarement 20 €. Attention aux arnaques !