Cultiver de la menthe : plantation, entretien, récolte et conservation

Comment faire pousser de la menthe, cette plante aromatique idéale pour parfumer vos plats et éloigner les insectes ? Suivez le guide pour la cultiver facilement.

Cultiver de la menthe : plantation, entretien, récolte et conservation
© Elodie Rothan

Où et dans quel sol planter de la menthe ?

Peu exigeante, la menthe pousse facilement un peu partout, même si elle a une préférence pour les sols riches, humifères et lourds. Elle se plaît particulièrement bien à un emplacement semi-ombragé, toujours à l’abri du vent. Parce qu’elle est très envahissante, la menthe se cultive idéalement en pot pour maîtriser sa croissance. Toutefois, on peut également la planter en pleine terre ou au potager : elle constitue alors une barrière naturelle contre les pucerons et les fourmis.

Planter de la menthe

La menthe se plante principalement à partir de plants en godet : les semis sont rares. Avant la plantation, il est donc recommandé d’apporter un peu de compost à la terre, car la menthe aime les sols fertiles. La mise en place des plants en pot s’effectue dès les mois de mars et d’avril, s’il ne gèle pas. En raison de l’importante croissance de la plante, prévoyez toujours entre 30 et 40 cm en tous sens entre chaque plant.

Arrosage et entretien de la menthe

L’arrosage doit être régulier, mais sans excès, notamment s’il s’agit d’une culture en pot. Aucun entretien spécifique n’est requis pour la menthe : l’ajout de fertilisant est même déconseillé. La menthe est une plante remarquablement autonome ! Si elle se multiplie seule par ses rhizomes, il est possible de procéder à une division des touffes ou au bouturage.

Récolte et conservation des feuilles de menthe

La menthe est une plante résistante, qui peut produire des feuilles toute l’année si elle est mise à l’abri des gelées. Toutefois, la récolte principale a lieu entre mars et octobre. Si vous souhaitez conserver des feuilles de menthe pour parfumer des boulettes de viande ou pour soulager des douleurs dentaires, faites-les sécher à plat ou suspendez-les dans un local bien aéré, à l’abri de la lumière.