Comment faire germer un avocat ?

Faire pousser un avocatier à partir de son noyau peut être un défi amusant à réaliser en famille ou un concours à organiser entre amis ! Pour réussir à obtenir en quelques mois une belle plante d'intérieur, voici les deux principales méthodes.

Comment faire germer un avocat ?
© IngridHS / Fotolia

La germination de l'avocat dans du terreau

Préparez un pot pour accueillir le noyau : déposez des billes d'argile au fond pour drainer, et placez du terreau par-dessus. Ensuite, il vous faut un beau noyau d'avocat qui n'a pas été abîmé par le couteau lors de l'ouverture du fruit. Le noyau doit être nettoyé sous l'eau, puis mis directement dans le terreau, la pointe vers le haut, et à moitié enterré seulement. Le pot est gardé à l'intérieur, à température ambiante, à environ 20°C. Après quelques semaines, le noyau se fendille pour laisser apparaître une pousse ! Il faudra patienter encore quelques années avant de récolter des avocats...

La germination de l'avocat dans de l'eau

La deuxième solution consiste à faire germer le noyau d'avocat dans un verre d'eau. Comme pour la méthode précédente, le noyau que vous choisissez ne doit pas être abîmé. Il faut également le passer sous l'eau pour le nettoyer. Pour le maintenir au-dessus du verre d'eau sans qu'il soit totalement immergé, enfoncez à intervalles réguliers quatre cure-dents dans le noyau, de 3 à 5 mm de profondeur. Le noyau doit être disposé pointe vers le haut, à moitié immergé. Placez le verre près d'une fenêtre pour favoriser la germination, et changez l'eau tous les jours pour éviter les moisissures. Après quelques semaines, le noyau se fendra, des racines apparaîtront, suivies d'une pousse sur sa partie haute. Vous pouvez alors planter le jeune avocatier dans un pot !