Que faire au jardin en septembre ?

Le début de l'arrière-saison offre encore de belles journées ensoleillées bénéfiques pour le jardin. Attention cependant aux premières gelées pouvant survenir à partir de la fin septembre !

Que faire au jardin en septembre ?
© Lianem / 123RF

Les travaux au jardin en septembre

Les fleurs du mois d'août vous permettront de récolter les graines en septembre dans l'objectif de les semer à nouveau l'année suivante. Stockez-les précautionneusement, à l'abri de l'humidité et de la lumière. Profitez-en pour éclaircir vos plantes en supprimant les fleurs et les tiges en fin de vie et débarrassez-vous des mauvaises herbes. Septembre est le mois idéal pour semer centaurées et gypsophiles, des annuelles comme les bleuets, les vipérines, les nigelles et autres pieds d'alouettes pour une floraison précoce au printemps. Plantez également des soucis ainsi que des chrysanthèmes, des cinéraires maritimes et des choux d'ornement. Il est déjà l'heure des bulbes de printemps, alors plantez dès à présent les bulbes de narcisses puis les bulbes de tulipes, vers la fin du mois.

Il est également important de soigner vos arbres et arbustes en septembre. Taillez les haies irrégulières de buis et d'arbustes en topiaires, binez les massifs et maintenez le pied des arbres libre de toute mauvaise herbe. Les conifères et arbustes de terre de bruyère apprécient d'être plantés en cette période, alors que la terre a été chauffée tout l'été.

Comme pour les arbres, les graines de pelouse semées en septembre bénéficient de la chaleur accumulée dans le sol et des pluies de septembre. Préparez correctement la terre puis semez votre nouvelle pelouse. Si l'ancienne montre de réels signes de faiblesse, semez donc du gazon de regarnissage.

Les travaux au potager et au verger en septembre

Septembre étant généralement plus frais et plus pluvieux que le mois d'août, l'arrosoir sera moins sollicité. Profitez des dernières récoltes des légumes d'été. Si le temps est sec, binez les pieds de vos légumes et arrosez si nécessaire. L'excès d'humidité peut provoquer le pourrissement de vos légumes et en diminuer significativement le goût. Profitez donc des derniers légumes d'été comme les tomates ou les aubergines, sans oublier d'entretenir les pieds en éliminant les mauvaises herbes. Afin de favoriser la maturation des légumes, effeuillez les plants. Bêchez correctement les parcelles libérées de certains plants et n'hésitez pas à les enrichir de fumier.

Semis pour l'automne

La relative chaleur de la terre vous permettra encore de semer cerfeuil, chou-fleur et mâche en profitant d'une germination rapide. Le semis des graines d'oseille, persil, poireaux, navets et radis en septembre permettra un repiquage en automne pour une récolte au printemps. Concernant les fruits, septembre est idéal pour planter les fraisiers. Ne laissez pas les fruits au pied de vos fruitiers, ils risqueraient de pourrir et de favoriser le développement de maladies. Traitez les pruniers et les cerisiers. Si vous le jugez nécessaire, il est possible de tailler légèrement les arbres comme les pruniers, pêchers ou abricotiers.

L'entretien des plantes d'intérieur en septembre

Au retour des vacances, le feuillage de vos plantes peut présenter un certain jaunissement, qui signifie que les plantes ont souffert du soleil ou à l'inverse d'arrosages trop importants. Il est utile d'arroser vos plantes en septembre, sans toutefois les alimenter en engrais. Retirez les fleurs fanées et surveillez les parasites, avant de rentrer vos plantes d'intérieur qui ont passé l'été sur le balcon, à partir de la mi-septembre. Vous pouvez également nettoyer les jardinières de vos plantes à floraison estivale.

Place aux plantations de bulbes d'automne et de printemps

A cet effet, retirez les plantes ayant terminé leur floraison, en remplaçant la terre des pots et plantez dès à présent crocus, narcisses, jacinthes, tulipes et des colchiques, qui seront en fleurs à peine quelques semaines plus tard. Concernant les daturas, laurier-rose et géraniums, leur floraison n'est pas encore terminée, laissez-les donc s'épanouir en les arrosant assez régulièrement. Profitez-en également pour bouturer géraniums, fuchsias et anthémis.

L'entretien d'un bassin en septembre

Les grenouilles vertes entonnent leur chant délectable dans le bassin. Les poissons s'agitent en prévision de la période de reproduction qui ne saurait tarder. Il est possible à cet effet d'installer des plantes oxygénantes dans quelques centimètres d'eau pour augmenter les chances de survie des alevins. Si cela est possible, vous pouvez préparer un bassin annexe pour la croissance des alevins, qui sont susceptibles d'être dévorés par les poissons s'ils restent dans le bassin.

Septembre est la saison idéale pour compléter les plantes de votre bassin. Vous pouvez également mettre de l'engrais spécialement conçu pour ces plans d'eau, à diffusion lente, aux plantes les plus gourmandes comme les nymphéas, lotus ou butomus. Introduisez enfin des plantes flottantes, qui au-delà de leur fonction esthétique, épurent le bassin en luttant contre les algues.

Tableau récapitulatif des choses à faire au jardin en septembre

A faire Variétés
Source : Journal Des Femmes
A semer Bleuet, vipérine, nigelle de Damas, linaire, pied-d'alouette, pois de senteur, pivoines, gazon / Fèves, carottes, navets
A planter Bisannuelles achetées en godets, vivaces rustiques à floraison printanière, vivaces à racines nues, fougères, freesias, ixias, rosiers en mottes, conifères, arbustes / Choux, mâche, oseille, blettes, artichauts et échalotes
A bouturer Plantes semi-rustiques et penstémons, oeillets, armoises, arbre à papillon, arbustes de haie
A tailler Touffes de Viola, grands érables, cerisiers, noyers, framboisiers, haies de lavande
A protéger/traiter Vivaces frileuses, grimpantes fragiles, les bulbes contre les rongeurs / Lutter contre l'oïdium sur les asters, rosiers, érables, mahonias et chênes. Perce-oreilles, chenilles processionnaires du pin