Que faire au jardin en juin ?

En juin, le soleil est généreux (si tout va bien !). Au jardin, il favorise alors la croissance des fruits et légumes et oblige à arroser les plantes.

Que faire au jardin en juin ?
© Alexander Raths/123RF

Les travaux au jardin en juin

Les bulbes de printemps ont désormais fait leur temps et après vous avoir offert de magnifiques fleurs colorées, elles devront patienter jusqu'à l'année prochaine. Rentrez-les dans un endroit à l'abri de l'humidité, mais à l'air libre sous peine de les voir pourrir, dans une caissette par exemple. Vous pouvez par contre d'ores et déjà mettre en terre les bulbes d'automne comme les dahlias et crocus de saison.

Supprimez les feuillages disgracieux qui restent, ainsi que les fleurs fanées des autres plantes comme celles de la glycine. Les entretenir ainsi leur permet de leur redonner de la vigueur pour se développer de plus belle. Les rosiers ont besoin de beaucoup d'attention à cette période de l'année. Supprimez-en les rejets, communément appelés les gourmands, qui poussent sous la greffe et affaiblissent les pieds des rosiers. Contrôlez les boutons et traitez-les si vous constatez la présence de pucerons, et prévenez la maladie des taches noires qui ferait tomber tout leur feuillage.

Il est l'heure de semer les bisannuelles comme les giroflées, digitales, pensées, que vous repiquerez en septembre pour une floraison au début du printemps. Vous pouvez également semer certaines vivaces comme les ancolies ou les roses trémières si vous n'êtes pas pressé, car la floraison attendra l'année prochaine.

Pour les plantations, bienvenue aux cyclamens et aux colchiques. Pour accueillir ces nouvelles plantations, binez bien la terre et éliminez très régulièrement les mauvaises herbes. Arrosez les plantes les plus sensibles à la sécheresse comme les hortensias et les plants fraîchement repiqués. Pincez les plants que vous avez repiqués, pour assurer une meilleure floraison et une meilleure ramification.

Pour les têtes en l'air, juin est le dernier mois pour semer du gazon ! Sinon, il faudra attendre que les fortes chaleurs estivales soient passées. Pour la pelouse déjà en place, n'hésitez pas à passer la tondeuse une fois par semaine afin de l'épaissir.

Les travaux au potager et au verger en juin

L'arrosage devient indispensable à partir de la période de floraison de vos fruits et légumes jusqu'à la récolte, ils n'en seront que plus savoureux. Pour maintenir l'humidité, déposez les restes de vos tontes aux pieds de vos plans. Le potager vous demande beaucoup de travail si vous souhaitez vous offrir le plaisir d'obtenir une récolte abondante pendant l'été.

Semez sans attendre concombres, chicorées, pissenlit et persil. N'oubliez pas les cornichons, semez-les en pleine terre, leur rendement est intéressant et vous pourrez les récolter à partir de la fin août. Poursuivez la semence des radis régulièrement afin de vous assurer une récolte continue. Il est important d'arroser les semis quotidiennement, le soir de préférence et avec précaution. Plantez melons, courgettes et aubergines. N'hésitez pas à anticiper sur la prochaine saison en commençant à planter les haricots secs, les betteraves ou encore les brocolis.

Un arbre fruitier chargé à craquer n'est pas forcément une bonne chose : éclaircissez-le en ne laissant que deux à trois fruits par lots sur vos pommiers, pêchers et autres fruitiers, même les plus petits. Vous obtiendrez ainsi une récolte avec des fruits bien calibrés et empêcherez l'arbre de s'affaiblir. N'hésitez pas à enlever quelques feuilles qui empêcheraient certains fruits de mûrir au soleil. Au jardin fruitier, les oiseaux attendent comme vous de déguster les fruits rouges arrivés à maturité. Protégez-les avec des filets. Les cerises arrivent également à point nommé pour mettre à exécution votre recette de confitures favorite !

L'entretien des plantes d'intérieur en juin

Le soleil de juin est là encore bénéfique sur vos plantes d'intérieur et de balcon, mais peut s'avérer nocif lorsqu'il commence à les dessécher. Sortez donc en plein soleil les plantes méditerranéennes qui ne demandent que cela, et évitez de mettre directement et longuement les plantes qui viennent de passer l'hiver en appartement. Commencez progressivement, par temps couvert par exemple. N'oubliez pas d'arroser régulièrement vos plantes le soir, avant qu'elles ne crient famine. Arrosez vos orchidées avec de l'eau de pluie ou de l'eau du robinet qui aura reposé pendant un jour, laissant ainsi s'évacuer le chlore.

Surveillez les jeunes pousses dissipées, celles de géraniums par exemple, qui ont tendance à développer des longueurs et faire perdre leur forme à vos plantes. N'hésitez donc pas à sectionner ou pincer des tiges, afin de leur permettre de se ramifier et de remplir harmonieusement vos pots.

Nettoyez également vos jardinières en éliminant les fleurs fanées. Si vous n'avez pas de potager, vous pouvez mettre en pot des tomates-cerises, radis et autres fraisiers. Plantez également des plantes grimpantes comme la clématite à croissance lente ou des grimpantes annuelles comme les thunbergias.

L'entretien d'un bassin en juin

La température augmente et l'appétit des poissons également, adaptez leur nourriture sans excès et n'oubliez pas qu'ils ont désormais les larves d'insectes pour se nourrir. D'ici à la fin du mois, vous aurez peut-être la chance d'apercevoir enfin les premiers alevins de poissons rouges de l'année. Les grenouilles diminuent l'intensité de leurs croassements, mais attention à vous, prévoyez de la citronnelle pour lutter contre les premiers moustiques !

Avec l'augmentation des températures, l'eau peut stagner et croupir. Ce qui signifie que la quantité d'oxygène diminue dans l'eau. Un signe qui ne trompe pas : les poissons viennent happer à la surface. Plus la profondeur du bassin est réduite, plus ce problème peut se rencontrer rapidement. Une pompe de rejet ou permettant de faire des remous à la surface constitue une bonne solution et permet d'assurer le renouvellement de l'oxygène en brassant l'eau. Contrôlez l'expansion des plantes immergées comme le myriophylle ou l'élodée et de plantes de surface, qui masquent la lumière. Les algues sont également de redoutables ennemies, essayez d'en comprendre et d'en éliminer la cause : soleil, eau trop riche, fleurs fanées, trop de poissons, avant de faire appel en dernier recours à des traitements artificiels. Achetez des plantes flottantes comme la jacinthe d'eau et la laitue d'eau. Enfin, n'oubliez pas de vérifier régulièrement le niveau de l'eau du bassin, la chaleur du mois de juin provoque déjà son évaporation.

Tableau récapitulatif des choses à faire au jardin en juin

A faire Variétés
Source : Journal Des Femmes
A semer/planter Clarkias, cosmos, soucis, giroflées, digitales, pensées, ancolies, roses trémières, gaillardes, digitales, myosotis - Concombres, endives, pissenlit, persil, cornichons, carottes d'hiver, haricots secs, betteraves, brocolis, radis, poireau
A planter Colchiques, crocus d'automne, cyclamens, colchiques d'automne, œillets du poète, géraniums, Belle-de-nuit, fuchsias, verveines, surfinias, anthémis, clématites - Courges, chicorées, choux de Bruxelles, céleri branche, patates douces
A récolter Carottes, choux verts, pois, laitue, persil - Abricots précoces, cerises, framboises, fraises, pétioles de rhubarbe
A repiquer Poireaux, laitues
A tailler Spirées, deutzias, genêts, seringats, arbustes défleuris, haies de buis, esallonias, aubépines, glycine, rosiers, plants de tomates, éclaircir les arbres fruitiers
A protéger/traiter Arbres fruitiers, cassis, framboises, groseilles, fraisiers - Conifères (contre la cochenille), rosiers (contre les pucerons), pommes de terre (mildiou), arbres et arbustes