Allée de jardin : comment la concevoir et l'aménager ?

Pas japonais, gravier, pierre, dalle... Dans un jardin, les allées sont des éléments indispensables pour la circulation piétonne mais également pour d’éventuels véhicules. Ces deux types d’allées très différentes ne nécessitent pas le même espace ni les mêmes aménagements. Voici quelques conseils et suggestions pour concevoir des allées pratiques, durables et agréables.

Les allées, un cheminement piétonnier esthétique et pratique

Outre un côté pratique pour rejoindre différents endroits du jardin, les allées sont aussi un élément esthétique de premier ordre. Elles peuvent avoir une forme courbe pour suivre les contours d’un massif ou d’une construction, mais ce n’est pas la plus pratique en ce qui concerne l’entretien. Les allées rectilignes sont donc souvent privilégiées. Pour ce qui est des matériaux, le choix est multiple. Elles peuvent être conçues en bois, en pavés, en galets ou en gravier. Les allées en sable sont déconseillées car elles s‘abîment très rapidement. Pour les piétons, les allées doivent avoir une largeur allant de 80 cm à 1,20 m afin de pouvoir facilement se déplacer en transportant des outils ou en poussant une brouette. Une fondation d’une dizaine de centimètres permet de stabiliser le tout. Si vous ne souhaitez pas une allée trop uniforme, des dalles en pierre espacées, façon pas japonais, de différentes tailles et laissant la pelouse pousser entre elles sont du plus bel effet.

Les principes de base d’une allée carrossable

Pour accéder à un garage ou simplement stationner un véhicule, la création d’une allée carrossable est nécessaire. Une simple dalle de béton peut suffire, mais cette solution est loin d’être la plus esthétique. Pour ne pas dénaturer votre extérieur, mieux vaut faire le choix d’une allée en gravier, dalles ou pavés. A noter qu’il faut compter une largeur d’au moins 3 m, voire 4 m pour un confort optimal. Afin que votre allée ne se détériore pas trop vite, il faut effectuer un terrassement et mettre en place des fondations. Si 23 cm de fondations suffisent pour des graviers, il faut compter 30 cm pour un dallage ou un pavage. Petite astuce : prévoir une légère pente (2,5 % suffisent) pour évacuer les eaux de pluie en direction du réseau d’évacuation de votre maison ou d’un caniveau.

Dossiers