Malinois

Malinois
© Elevage de la Videmanette

Le Malinois est une des quatre variétés de la race de chien Bergers Belges. Les autres étant le Groenendael, le Tervueren et le Laekenois. Le Malinois se distingue des autres par son poil ras avec pour couleurs toutes les teintes de roux, fauve et gris entremêlées de noir. Il est aussi la variété la plus rustique et la plus utilisée. De taille moyenne, son physique allie la puissance et l'élégance. Sa taille est de 61 à 66 cm pour les mâles et de 56 à 61 cm pour les femelles avec un poids d'environ 27,9kg. Le Malinois est aussi caractérisé par des capacités d'apprentissage hors norme et d'une forte volonté de travail.

Origine : Les chiens de Bergers Belges ont été développés à partir de divers autres chiens de bergers existants en Belgique au XIXe siècle. En 1894, naît ce chien de berger à poil court couleur fauve nommé Tomy. Il sera le précurseur de la race Malinoise. Celle-ci excelle dans des disciplines sportives, en tant que chien des forces de l'ordre ou que gardien et aussi comme animal de compagnie. La race tire son nom de la région de Malines en Belgique où il existe le nombre le plus importants de Malinois.

Classification : Groupe 1/Section 1 : chiens de berger

Comportement : Intelligent et attentif, le Malinois apprend très vite et possède de très bonnes prédispositions pour le travail. Très énergique, il a énormément besoin de se dépenser et de jouer. Il est aussi très protecteur et affectueux envers ses maîtres et les enfants, ce qui en fait un excellent chien de compagnie mais aussi un bon gardien.

Santé : Plutôt résistant, le Malinois a une espérance de vie moyenne de 12 à 14 ans. Ses oreilles sont à surveiller. Pour qu'il reste équilibré, il a besoin de grands espaces pour se dépenser ainsi que des nombreux exercices physiques.

Alimentation : L'alimentation des chiens est à adapter par rapport aux activités physiques qu'ils effectuent. En effet, contrairement aux chats, ils peuvent avoir tendance à prendre du poids facilement. Leur alimentation est essentielle pour les maintenir en bonne santé. Principalement carnivores, les chiens ont des besoins nutritionnels spécifiques qui doivent contenir des glucides (sucres et amidons), des lipides (acides gras essentiels), des protéines, des minéraux et des vitamines. L'alimentation dite « cuisine maison » est déconseillée pour les néophytes car le chien risquerait d'avoir des carences mais aussi une accoutumance à cette alimentation. Les repas sont à répartir dans la journée. Le chocolat à bannir de son alimentation car il contient de la théobromine, molécule toxique pour l'animal.

Reproduction : La maturité sexuelle chez le mâle comme chez la femelle débute vers l'âge de six mois et dure jusqu'à la fin de leur vie même si leur fertilité peut diminuer avec l'âge. Il est préférable d'attendre l'âge de un an avant de les laisser se reproduire. Les mâles peuvent se reproduire tout au long de l'année alors que les femelles doivent attendre l'étape de l'oestrus pendant leurs « chaleurs » (étape accompagnée d'un écoulement vaginal sanglant éclairci et pendant laquelle la chienne acceptera l'accouplement). L'accouplement dure une vingtaine de minutes en moyenne. La durée de la gestation est d'environ 63 jours. Le nombre de chiots par portée varie entre 2 et 12. Il est important de souligner que tous ces éléments peuvent varier pour chaque race de chiens, il s'agit ici de données moyennes.

Animaux de la même catégorie

Malinois Également cité dans