Que faire de ses animaux de compagnie pendant les vacances ? "L'animal est toujours moins inquiet que son maître !"

Vous partez en vacances sans votre animal, et la culpabilité vous ronge ? Dominique Sicard sélectionne des retraités qui viennent garder votre chien, chat et même votre cheval chez vous. Une solution qui convient à la bête comme à l'homme.

 

Comment vous est venue l'idée de créer "Allo Gard'Animal" ?
J'ai personnellement un chien (un Labrador) et un chat et le problème de garde se posait régulièrement lorsque l'on devait s'absenter. Autant le chien peut plus facilement nous accompagner, sauf lorsque l'on part à l'étranger, autant pour le chat c'est une véritable galère car il a ses habitudes (pire que nous), son territoire, et n'aime pas les changements. Ayant quitté mon travail, j'avais donc du temps libre et j'ai voulu proposer une alternative aux propriétaires qui rencontraient les mêmes difficultés que moi. Bien sûr le voisin accepte une fois, deux peut-être mais au-delà ce n'est pas toujours raisonnable. J'ai donc décidé de créer "Allo Gard'Animal" qui, en dehors des visites que j'effectue moi-même, met en relation, pour les gardes, des retraités avec des propriétaires pour s'occuper à leur domicile de leurs animaux de compagnie. 

Acceptez-vous de vous occuper de tous les animaux ?
Je n'ai pas peur des animaux. Mais il faut savoir se montrer raisonnable et mon assurance professionnelle sait bien me le rappeler. La législation est riche en la matière et la rubrique des faits divers de ces derniers temps nous incite à redoubler de prudence lorsque l'on nous propose de garder, ou de visiter, certains types de chiens. Il en est de même pour certaines espèces de NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Bref, il convient de se renseigner avant d'accepter n'importe quel type de garde. 

Lors d'un départ en vacances, qui, selon vous, est le plus anxieux ? Le maître ou le chien ?
Le maître est inquiet naturellement puisqu'il confie son compagnon à des "inconnus". Il pense, et c'est naturel car nous sommes tous comme ça, que les retraités (ou les visiteurs) ne sauront pas lui apporter les câlins qu'il demande, qu'il risque de s'ennuyer, etc. En fait, le chien sait très vite à qui il a à faire et en l'espace de quelques jours, il intègre les habitudes de ses nouveaux amis et sait leur rendre leur affection. Bien sûr, lors de son retour le chien fera la fête à son maître et il reprendra ses marques. Bref, le chien conserve ses habitudes de vie, puisqu'il est chez lui, et sait reporter ses attentions sur ses nouveaux amis.

Les personnes qui gardent les animaux lors de l'absence des maîtres sont-elles toujours à la retraite ?

"Ce système constitue pour les retraités un excellent moyen de casser les habitudes."

Les retraités sont des gens qui sont dégagés de toute obligation professionnelle et ont donc davantage de temps à consacrer aux loisirs. En fait, lorsqu'ils ne sont pas accaparés par leurs petits enfants (d'où la programmation des périodes de garde), ce système constitue pour eux un excellent moyen de casser les habitudes, de se changer les idées en voyageant sans casser la tirelire. En fait, le soin à apporter aux animaux ne leur prendra que peu de temps sur la durée de leur séjour et ils auront ainsi le temps de faire du tourisme local. Ils ne seront pas rémunérés durant cette période mais il leur sera proposé des séjours dans les endroits qu'ils auront choisis. Leur seule obligation sera de se rendre sur place aux dates prévues, de s'occuper des animaux des propriétaires et de passer toutes les nuits sous le toit de leurs hôtes. 

Quelles sont les qualités requises pour une personne qui garde des animaux ?
La première chose que l'on doit vérifier est la moralité des personnes qui souhaitent entrer dans la structure. Les renseignements qu'elles nous fournissent ainsi que l'étude des documents qu'elles nous joignent nous permettent de vérifier ce point essentiel. Bien sûr, et c'est également essentiel, elles doivent aimer les animaux et être capable de comprendre et de réagir à leurs sollicitations. A titre d'exemple, tout le monde n'est pas capable de s'occuper de chevaux, il convient donc de faire extrêmement attention aux capacités de nos retraités. Il faut aussi beaucoup d'écoute et d'attention et c'est souvent que les retraités qui font la démarche pour s'impliquer dans ce type de structure agissent en parfaite connaissance de cause et donnent généralement satisfaction.

Sommaire