Simone Veil au Panthéon : portrait des femmes intronisées

L'Elysée a confirmé l'entrée de Simone Veil au Panthéon le 1er juillet 2018. L'ancienne rescapée de la Shoah et ministre de la Santé y reposera au côté de son époux. Elle sera alors la cinquième femme parmi les 80 "panthéonisés". Portrait de ces cinq grandes dames qui ont marqué l'Histoire.

Un an après sa mort, Simone Veil entrera au Panthéon le 1er juillet 2018, a confirmé Emmanuel Macron lundi 19 février. Ce dernier avait évoqué l'intronisation de Mme Veil en conclusion de son éloge funèbre prononcé lors de l'hommage national du 5 juillet 2017 rendu aux Invalides. Elle reposera au côté de son époux Antoine, disparu en 2013. L'Immortelle et ex-présidente du Parlement européen est décédée chez elle à Paris, le 30 juin 2017, à l'âge de 89 ans. Elle sera alors la cinquième femme à être inhumée dans le tombeau sacré de la liberté française. Une personnalité qui entre au Panthéon, c'est avant tout l'incarnation des idéaux de la République. Ministre centriste et européenne convaincue, le profil de cette femme politique correspond aux valeurs prônées par le chef de l'exécutif. Si parmi les 80 "grands hommes" panthéonisés figurent des politiques, des écrivains, des scientifiques, quelques religieux et beaucoup de militaires, seulement quatre femmes ont reçu ce privilège national. Avides de justice et de progrès, ces femmes ont permis à la France de montrer son plus beau visage. Portrait de ces résistantes qui ont fait de leur vie un combat.