Un climat d'une brutalité inouïe

C'est dans un climat de brutalité inouïe que Simone Veil défend cette cause, devant une assemblée remplie d'hommes. René Feït et Emmanuel Hamel, députés de droite, diffusent à tour de rôle dans l'Hémicycle les battements d"un cœur de fœtus de quelques semaines. Hector Rolland reproche pour sa part à Simone Veil, rescapée des camps de la mort "le choix d'un génocide", Jean-Marie Daillet parle d'embryons "jetés au four crématoire" et Jacques Médecin dénonce une "barbarie organisée et couverte par la loi comme elle le fut par les nazis". A l'extérieur, les militants anti-avortement brandissent leurs chapelets et taguent des croix gammées ou des insultes antisémites à son domicile. 
©  Sipa