Grammy Awards 2018 : florilège de looks engagés sur le tapis rouge

C'est dans un jardin unique en son genre, le Madison Square Garden new-yorkais, que les plus grandes voix de l'industrie musicale s'étaient donné rendez-vous pour la cérémonie des Grammy Awards 2018. Tour d'horizon des looks engagés qui ont éclos sur le tapis rouge.

2018 s'annonce déjà comme l'année des cérémonies de remise de prix engagées. Après avoir fait le tour de la planète avec leur dress code 100% noir aux Golden Globes, les célébrités les plus influentes continuent leur campagne de prévention sur le tapis rouge des Grammy Awards. En effet, dans la lignée du mouvement "Time's Up" mené par des femmes de Hollywood, un regroupement de quinze leaders féminines de l'industrie musicale a choisi lui aussi de monter sa propre association. Intitulé "Voices in Entertainment", ce collectif s'est adressé à tous les invités de la cérémonie à travers une lettre ouverte, leur demandant de porter une rose blanche en signe "d'espoir, de paix, de sympathie et de résistance".
Force est de constater que le message est brillamment passé puisqu'on a pu apercevoir sur le red carpet une divine Miley Cyrus habillée en Jean Paul Gaultier avec une tige de rose à la main. Les chanteuses Rita Ora (habillée par Ralph & Russo), Anna Kendrick (en Balmain) ou encore Pink (vêtue d'une robe Giorgio Armani Privé), quant à elles, avaient opté pour la rose accrochée à leur toilette. Enfin, de façon plus moderne, c'est au poignet que le top model Heidi Klum (en Ashi Studio) et la chanteuse Julia Michaels (habillée par Paolo Sebastian), entre autres, avaient choisi de porter leur rose en fleur. D'autres étoiles de la chanson, à l'instar d'Hailee Steinfeld (sublimée par une robe Alexandre Vauthier), avaient même choisi de se vêtir elles-mêmes de blanc pour incarner le même message d'espoir à toute l'Amérique.
De son côté, la chanteuse Lorde, seule femme nommée dans la catégorie "album de l'année", avait cousu sa version de la rose blanche au dos de sa robe Valentino : un extrait d'essai de Jenny Holzer résumant à la perfection le ras-le-bol général depuis les révélations de l'affaire Weinstein. On pouvait y lire "L'ancien et le corrompu doivent être mis aux ordures pour que la justice puisse triompher. (…) L'apocalypse fleurira." Good Lorde !

Découvrez dès à présent les looks les plus marquants qui ont teinté de grâce et de militantisme le tapis rouge des Grammy Awards 2018.

 

My version of a white rose THE APOCALYPSE WILL BLOSSOM an excerpt from the greatest of all time, jenny holzer

Une publication partagée par Lorde (@lordemusic) le

Voir aussi :