Les parents sont-ils satisfaits de leur mode de garde ?

Selon le baromètre 2017 de la Cnaf, 92% des familles sont satisfaites de leur mode d'accueil. Mais parmi les parents qui souhaitaient confier leur bébé à un établissement d'accueil collectif, seuls quatre sur dix y ont eu accès.

Les parents sont-ils satisfaits de leur mode de garde ?
© Fotolia

[Mise à jour du 23/07/2018]. Crèche, assistante maternelle, nounou... Près de huit familles sur dix parviennent à obtenir le mode de garde qu'elles souhaitaient initialement pour leur tout-petit, selon le baromètre 2017 de la Caisse nationale d'Allocations familiales (Cnaf), réalisé depuis septembre dernier auprès de 1 200 familles avec des enfants âgés de 6 mois à 1 an.

Quel mode de garde les parents préfèrent-ils ? 25 % des parents souhaitent s'occuper eux-mêmes de leur bébé, 31 % désirent le confier à une crèche et 22 % à une assistante maternelle. Mais le choix du mode de garde est, sans surprise, influencé par la situation des jeunes parents. D'après les résultats de l'enquête, 41 % des familles dans lesquelles au moins un parent n'exerce pas d'activité professionnelle désirent garder elles-mêmes leur enfant, contre seulement 4 % des familles dans lesquelles les parents travaillent. Autre critère de choix : le lieu de résidence. En effet, plus la commune est grande, plus les parents privilégient la crèche comme mode de garde pour leur enfant. Enfin, l'âge de l'enfant influe aussi sur le choix du mode de garde. 82 % des familles estiment qu'entre 0 et 6 mois, la garde du bébé par l'un des parents est le mode d'accueil le plus adapté. Après la première année de l'enfant, près de la moitié des personnes interrogées préfère la crèche et un quart se prononce en faveur de l'assistante maternelle.

Dans les faits. La Cnaf a alors comparé les souhaits des parents aux solutions auxquelles elles ont réellement recours. Il apparaît ainsi que 79 % d'entre eux utilisent le mode de garde qu'ils avaient initialement choisi. Plus précisément, 99 % des parents qui souhaitaient garder leur tout-petit ont pu le faire. Mais cette adéquation entre les souhaits et la pratique est en revanche plus faible en ce qui concerne la crèche,  puisque parmi les familles qui espéraient y inscrire leur enfant  seules 41 % ont pu obtenir une place en crèche. "En comparaison, les tensions sont moindres concernant l'accueil par une assistante maternelle : 74 % des familles souhaitant ce mode d'accueil ont pu l'obtenir", précise le communiqué. 

Le congé parental, peu envisagé. Alors que 23 % des sondés indiquent être bénéficiaires du congé parental PreparE, seuls 5 % envisagent de l'utiliser, tandis que 72 % déclarent ne pas vouloir percevoir cette aide de la Caf, destinée à mieux partager la durée du congé parental entre les deux parents. Selon les résultats de l'enquête, ce sont toujours les mères qui passent le plus de temps avec leur enfant (70 %), contre 9 % des pères, tandis que 21 % des sondés déclarent que les deux parents s'occupent autant de leur enfant. Pourtant, 48 % des familles seraient dans une configuration familiale dans laquelle "la mère passe le plus de temps auprès des enfants et pères et mères souhaitent que le père en passe plus".

Consultez l'annuaire des crèches en France

Lire aussi