> > > > > Maternité Jacques Lacarin

Maternité Jacques Lacarin (Vichy)

Adresse de la Maternité Jacques Lacarin

Centre hospitalier Jacques Lacarin
Boulevard Denière
03200 Vichy

Téléphone : 04 70 97 33 33
Télécopie : 04 70 97 33 03
Sur le Web :

Plan d'accès de la Maternité Jacques Lacarin

Maternité Jacques Lacarin : votre avis

Donner mon avis
Note moyenne :

4



(1 avis)

SignalerPaulette  - 31 décembre 2017
Très bien

J'ai accouché par césarienne. Le personnel de la mat est très agréable, les repas sont bons et variés, les chambres sont confortables. Le point noir, le bloc opératoire de l'hôpital n'autorise pas la présence des papas pour des raisons de confort médical et parce que le bloc n'est pas organisé pour préserver le secret médical. Bien sûr, aucune mesure allant dans le sens d'une réorganisation du service en vue d'une humanisation des soins n'est pas au programme, cela coûterait bien trop cher à l'hôpital. De plus cette situation arrange certains professionnels qui ne souhaitent pas s'encombrer de civils susceptibles de s'évanouir (comme si c'était différent en accouchement voie basse...). Sachez aussi que cela ne concerne pas tout le monde, il existe quelques privilégiés (triés sur le volet) à qui tous ces petits inconvénients ne s'appliquent pas et quelques chanceux bien heureusement. Enfin, le personnel de la mat n'est manifestement pas formé à l'accompagnement psychologique pré et post césarienne. En ce qui me concerne mon mari est resté avec moi deux nuits sinon je me serais retrouvée très seule et encore plus démunie que ce que j'étais déjà à cause de la césarienne.
J'espère que les mentalités évolueront vers une prise en charge globale de l'individu et que la fac de médecine va introduire des notions de psychologie aux futurs toubibs afin de leur apprendre que l'homme n'est pas qu'un gros paquet de viande!
Bref, cette situation a engendré une dépression post partum importante dont j'ai eu du mal à me sortir. Aujourd'hui je suis enceinte de mon deuxième enfant et si j'ai un risque de césarienne, je n'accoucherai pas à Vichy.