Mon enfant a perdu son doudou, que faire ?

Confident, meilleur ami... Le doudou occupe une place importante dans la vie d'un enfant. En cas de perte, il est alors préférable de savoir réagir. Nos conseils pour gérer au mieux cette situation.

Mon enfant a perdu son doudou, que faire ?
© linux87

Le doudou, objet transitionnel par excellence, réconforte les petits dès le plus jeune âge. Câlins, drôles et attachants, ces meilleurs amis en forme de lapin ou d'ourson tout doux, les rassure et les accompagne dans leur sommeil, devenant alors les meilleurs compagnons du monde. Mais lorsque le doudou, tant chéri par votre enfant est perdu, c'est le drame.  Sous le lit, à la crèche, et même dans la rue… Vous avez tout vérifié, sous le regard plein d'espoir de votre petit, mais impossible de le retrouver ! Il va désormais falloir lui expliquer pourquoi son doudou ne reviendra pas.

Dire la vérité

Il est tout d'abord "essentiel de ne pas dramatiser et de dire la vérité à l'enfant", explique Catherine Pierrat, psychologue. Il est en effet inutile de lui dire que son doudou avait par exemple "envie de se balader" ou de "retrouver sa maman". Votre bambin doit savoir que son doudou est perdu, mais que vous faites tout pour le retrouver même si les chances sont minces. Il ne doit surtout pas croire qu'il est le responsable de cette situation. La psychologue conseille aux parents de reconnaître leur erreur, tout simplement. "Il faut dire à son enfant que l'on est désolé, que le doudou est perdu et lui proposer d'autres modèles. Il finira soit par choisir un nouveau modèle, soit par ne plus en prendre. Certains enfants préféreront en effet ne pas en avoir du tout que de remplacer le leur."

Avoir plusieurs doudous en réserve

Le doudou ayant une place particulièrement importante dans la vie d'un enfant, il faut penser à en avoir d'autres en réserve afin d'éviter tout drame en cas de perte. Catherine Pierrat conseille aux parents d'"acheter plusieurs modèles de doudous : deux ou trois pour la maison, un ou deux pour la crèche…" Vous pouvez également proposer à votre enfant d'adopter comme nouveau doudou, l'une de ses nombreuses peluches.

Imprégner le doudou de son odeur

Oui mais voilà, il est toutefois possible que votre bambin n'accepte pas ce nouveau doudou à votre plus grand désarroi, et ce même si le doudou est identique au précédent, voire très ressemblant. Alors pourquoi votre enfant n'a-t-il pas envie d'avoir ce nouvel ami ? Son refus est tout simplement dû au fait qu'il ne retrouve pas l'odeur familière de son doudou perdu qui correspondait à celle de sa maman, de sa maison… Avant de proposer un "doudou de remplacement" à votre enfant, il faut donc penser à bien l'imprégner de l'odeur de la maison, mais aussi et surtout, de son odeur en le collant à soi, en le mettant dans son lit… Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté pour que votre enfant l'adopte. Attention aussi lorsque vous décidez de le passer à la machine à laver, parce que vous estimez qu'il est bien trop sale pour que votre enfant le porte à la bouche. Prévenez votre tout-petit que Jojo lapin aura une odeur différente que celle qu'il a l'habitude de sentir, car il risquerait de ne plus le reconnaître.

Jeter un œil aux sites spécialisés

Votre enfant est (vraiment) inconsolable ? Vous pouvez tenter votre chance sur les sites spécialisés dans la perte des doudous. Par exemple, Doudou Malin propose à la vente des doudous neufs ou d'occasion. Peut-être retrouverez-vous le même modèle que le doudou de votre enfant ? Sur ce site, vous pouvez également poster une annonce pour tenter de retrouver le doudou perdu. C'est aussi le cas de SOS Doudou qui recense des annonces de doudous perdus ou retrouvés en France. Sachez également que la marque Doudou et Compagnie propose une offre "Doudou perdu" afin d'avoir une chance de récupérer le meilleur ami de votre enfant. Il suffit de renseigner le nom ou la référence du doudou ainsi que sa couleur, son type, la collection auquel il appartient. La marque met ensuite tout œuvre pour retrouver un doudou identique à celui perdu.

Le doudou, un "objet transitionnel"

Dès les premiers mois de bébé, le doudou (savamment appelé "objet transitionnel"), permet de passer du nid maternel au monde extérieur sans heurt. Peu importe la nature du doudou (un bout de drap jauni, une peluche amochée...), pourvu que son odeur familière et sa texture douillette rappellent les parfums de maman, le lait sucré et les draps chauds du berceau. Voilà pourquoi une peluche flambante neuve ne pourra jamais détrôner "Jojo le lapin râpé" ! Mais tout dépend des enfants : certains se réconfortent en suçant leur pouce ou une tétine pour s'endormir, tandis que d'autre n'ont besoin de rien. Par ailleurs, un doudou accompagne l'enfant au fur et à mesure qu'il grandit. Il rassure bébé la nuit, et même s'il reste rangé dans son sac à dos, le doudou permet à l'enfant de gagner confiance en lui et donc de vivre sereinement les situations qui l'inquiètent. Pour Kenza, jeune maman, le doudou est idéal pour faire passer des messages à son enfant, qui s'identifie à lui. "Doudou nous a aidé dans bien des moments. A travers lui, je lui fais comprendre des choses. A la rentrée par exemple, j'ai inventé une histoire qui disait que doudou avait peur, mais que tout irait bien... Plus efficace qu'un livre !"

Lire aussi