[VIDEO] L'adorable réaction d'un bébé qui se regarde dans le miroir

Le principe du miroir peut être intrigant ! Surtout pour le petit Jules qui découvre son reflet dans un grand magasin. Sa réaction (trop mignonne) a été vue près de 20 millions de fois. Vidéo.

[VIDEO] L'adorable réaction d'un bébé qui se regarde dans le miroir
© Melpomen - 123RF

Vous avez certainement entendu parler du "stade du miroir" chez les tout-petits ? Particulièrement étudiée par les psychologues Henri Wallon, Jacques Lacan ou Françoise Dolto, cette phase fait partie du développement psychologique du jeune enfant où ce dernier commence à prendre conscience de son individualité et de son corps. Mais avant de totalement se reconnaître (généralement aux alentours de 2 ans) lorsqu'ils regardent leur reflet ou avant de comprendre comment fonctionne un miroir, certains d'entre eux ont des réactions surprenantes et adorables. C'est le cas de ce petit garçon québécois qui a l'air plutôt sceptique lorsqu'il découvre son image dans le miroir d'un magasin de vêtements. 

Succès immédiat pour Jules et son père ! Vincent Pouliot, le papa, ne pensait pas frôler les 20 millions de vues avec la vidéo de son fils Jules, publiée sur les réseaux sociaux. On y aperçoit le petit garçon se regarder dans un miroir, probablement pour la première fois. Surpris de voir qu'un autre enfant lui ressemble comme deux gouttes d'eau, la star de la vidéo regarde derrière le miroir, en espérant y trouver son "double". Malheureusement pour lui, personne n'est situé derrière le miroir. Jules se re-regarde, encore plus intrigué, et ne comprend toujours pas qu'il s'agit de son propre reflet. Amusante et touchante à souhait, la courte vidéo d'une vingtaine de secondes a été publiée sur le Facebook du papa, puis repartagée sur Instagram et Youtube. Depuis ce petit buzz, le papa a reçu des dizaines de demandes d'amis sur Facebook et "a quand même hâte que la vague retombe", confie-t-il au Journal du Québec. Ce sera certainement le cas "lorsque la vidéo aura fait 2-3 fois le tour de la planète", plaisante-il.

Lire aussi :