Comment éveiller bébé ?

De la naissance à trois ans, votre bébé apprend à faire connaissance avec le monde qui l'entoure. Comment l'accompagner dans son développement ? Quelles activités choisir en fonction de son âge ? Le Dr Grandsenne, pédiatre, répond à nos questions.

Comment éveiller bébé ?
© Cathy Yeulet-123rf

Après neuf mois vécus in utero, votre bébé découvre la vie extérieure et ce monde étranger qui l'entoure. Les premières semaines, il se tourne naturellement vers vous lorsque vous vous adressez à lui. Et petit à petit, il est attiré par les objets qui l'entourent, en particulier les objets mous, avec lesquels il entre en contact, en les portant à la bouche. Voici quelques repères pour l'aider à bien grandir. 

Quelles sont les étapes du développement de bébé ?

Entre 1 et 2 mois, "il sourit et babille", précise le Dr Philippe Grandsenne, pédiatre. Il prend également conscience du monde qui l'entoure, ce qui peut générer certaines angoisses, se traduisant parfois par des coliques et des problèmes de sommeil, qui disparaîtront peu à peu. 

A 2 mois, il est capable de prendre un objet dans ses mains et de le rapprocher de son champ visuel. Il commence aussi à prononcer ses premières voyelles.

A 3 mois, vous constaterez que sa mémoire s'est améliorée : il reconnaît une musique familière, et peut anticiper le moment de la tétée, ou comprendre qu'une personne qui joue à cache-cache va bientôt réapparaître.

A partir du quatrième mois, votre enfant commence à faire ses nuits. Il s'est réglé sur le rythme solaire et il est désormais capable de tenir plusieurs heures sans manger.  Il rit lorsque quelque chose ou quelqu'un le divertit ou l'amuse.

A 5 mois, votre bébé commence à se souvenir des choses enregistrées dans sa mémoire. Ainsi, lorsque sa mère disparaît de son champ visuel, il hurle de terreur puisqu'elle représente l'un de ses premiers souvenirs et c'est son image qui lui revient en mémoire en premier. "A cet âge-là, le bébé a un tel besoin de sa mère, qu'il s'angoisse lorsqu'elle disparaît", confirme Philippe Grandsenne

A 6 mois, c'est une grande étape : "même s'il ne s'assoit pas encore de lui-même, l'enfant tient seul assis lorsqu'on le pose". 

Entre 7 et 8 mois, il commence à doubler une syllabe. 

Vers 8-9 mois, votre bébé a peur des autres, c'est l'angoisse de l'étranger (ou angoisse du 8e mois). 

Entre 9 et 10 mois, il parvient à se tenir debout, accroché à une table ou tenu. Ce n'est que vers un an environ que l'enfant marche, mais cela dépend des enfants, cela peut être plus tardif. "Dans tous les cas, l'enfant doit marcher seul avant l'âge de deux ans (c'est à dire faire au moins trois pas), et doit pouvoir s'asseoir seul avant un an", explique le Dr Grandsenne. 

Il est important de préciser également que l'enfant et sa mère vivent  une relation particulièrement fusionnelle pendant les deux premières années. C'est à partir de 2 ans que l'enfant écarte sa mère de lui en affirmant le contraire de ce qu'elle lui demande. Il répond "Non", se roule par terre, mais c'est de cette manière "violente" qu'il va pouvoir se détacher d'elle, individualiser et s'affirmer. 

Enfin, à partir de 3 ans, c'est l'âge auquel l'enfant peut se confronter à d'autres et aller à l'école, où il se sociabilisera avec son entourage. 

Voir aussi :

Comment stimuler son bébé ?

Les parents doivent avant tout accompagner l'enfant et l'aider dans ses progrès. "Il ne s'agit pas de faire les Jeux Olympiques, déclare le Dr Grandsenne, mais d'être (dans une certaine mesure) à sa disposition lorsqu'il a envie de jouer". 

  • Communiquer avec votre enfant est essentiel

Pendant les 9 mois de grossesse, l'enfant n'a cessé d'entendre, par les vibrations, la voix de sa mère. Il est donc important de lui parler continuellement, d'échanger avec lui sur des choses qui l'intéressent. Cela permet de constater très rapidement qu'il comprend, plus tôt qu'on ne le pense, les choses qu'on lui dit. Ainsi, échanger avec son enfant est l'une des choses les plus importantes pour l'éveil du tout-petit. Par ailleurs, "plus on va parler "vrai", avec une grammaire impeccable, plus le bébé aura de chances de parler correctement à son tour", explique le pédiatre. 

  • L'éveil musical

Pourquoi ne pas lui faire découvrir quelques musiques douces ? Vous trouverez un large choix de comptines pour bébés, adaptées à leur âge pour lui donner le goût de la musique. Danser, chanter avec lui, c'est aussi l'éveiller et partager de bons moments ensemble. "Tout comme le langage et le goût, plus tôt l'enfant découvrira ses sens, mieux ce sera", précise encore le pédiatre.

Quelles sont les choses à éviter ?

De manière générale, toutes les activités sont positives pour éveiller un bébé au monde qui l'entoure. Néanmoins, le Dr Grandsenne conseille aux parents de ne pas pousser leur enfant à l'excès. Le pédiatre recommande également de toujours placer son bébé face à soi si l'on utilise un porte-bébé ou une poussette. "Au départ, l'enfant découvre à travers les parents, même s'il voit tout de même ce qu'il se passe sur les côtés, précise-t-il. Le mettre face à la route, ce serait comme le laisser face au vide, seul, sans sa mère dans son champ de vision". Une situation peu rassurante, d'autant qu'il peut avoir peur de l'inconnu.  

Quels jouets d'éveil choisir ?

Les jouets pour bébés doivent-ils être colorés et bruyants ? "Les jouets aux tons pastels sont bien trop tristes, annonce le docteur Grandsenne. Par exemple, pour un enfant âgé de moins de trois mois, on peut choisir un hochet qui fait du bruit et de couleur vive." De même, un mobile accroché au dessus du lit, aux motifs variés (animaux, personnages...) est toujours très attrayant : parfait pour les nouveau-nés ! Et si en plus, il fait de la musique, c'est encore mieux pour le bercer et l'accompagner dans ses nuits... Attention en revanche aux tapis d'éveil. Certains parents posent leur bébé dessus sans y prêter ensuite attention. Comme nous l'avons vu précédemment, il est indispensable de communiquer avec lui, de partager et de lui faire sentir notre présence.

En grandissant, entre 7 et 8 mois environ, votre bébé s'amusera peu à peu avec des jouets de bain, avec son doudou et des peluches, ou des objets de construction à empiler... Puis, avec des jouets à tirer ou à pousser (vers 16 mois), des accessoires créatifs (crayons, feutres, pâte à modeler...) ou encore des figurines et poupées. 

Et si vous souhaitez l'éveiller autrement que par le jeu, laissez-le découvrir ce qui l'entoure. Au travers d'une promenade en forêt par exemple, vous pourrez ainsi observer ensemble les feuilles des arbres, les couleurs de la verdure. A la maison, faites-lui sentir l'odeur des fruits, etc. Enfin, certaines activités adaptées aux tout-petits permettent aussi d'éveiller les enfants, notamment des séances de bébés nageurs, qui lui permettent de retrouver l'univers aquatique qu'il a connu in utero et d'adapter ses mouvements dans l'eau.