Poussée dentaire : quels sont les symptômes et comment soulager ?

Les dents de votre bébé commencent à apparaître. Quels sont les symptômes d'une poussée dentaire ? Comment apaiser les douleurs ? Quand consulter ? Réponses du Dr Jona Andersen, dentiste pédiatrique.

Poussée dentaire : quels sont les symptômes et comment soulager ?
© Famveldman - 123RF

Certains bébés ont des dents qui poussent très tôt, d'autres plus tard... La poussée dentaire, c'est-à-dire lorsque les dents de lait se mettent en place, se fait généralement autour des 6 mois de l'enfant. Et elle peut s'accompagner de douleurs et de fièvre qui peuvent être difficilement supportables. Combien de temps la poussée dentaire dure-t-elle ? Dans quel ordre les dents apparaissent-elles ? Comment soulager les maux dus à la poussée dentaire ? Que faire si les dents de votre bébé ne parviennent pas à sortir ? Réponses du Dr. Jona Andersen, chirurgien-dentiste spécialisée en dentisterie pédiatrique.

Poussée dentaire : quels symptômes ?

"Les premières dents de lait arrivent en général vers 6 mois, mais cela varie d'un enfant à l'autre. Certains bébé ont leur première dent beaucoup plus tôt (vers le 4e mois) et d'autres, bien plus tard (entre 10 et 14 mois par exemple). La poussée dentaire est donc très aléatoire", pose d'emblée l'experte. En moyenne, une dent apparaîtra chaque mois. Au total, ce sont 20 dents qui vont se mettre en place jusqu'aux trois ans de l'enfant environ. Les mouvements des dents dans l'os de la mâchoire et la percée au niveau des gencives peut également être très douloureuse pour l'enfant qui peut être "irritable ou agité, pleurer ou encore, avoir moins d'appétit et un sommeil perturbé". Comment reconnaître la poussée dentaire ? Un enfant qui fait ses dents peut avoir de la fièvre modérée, avoir des fesses rouges et irritées (appelé un érythème fessier)saliver de manière abondante, baver, avoir des gencives douloureuses, enflées voire tuméfiées, les joues rouges, les selles molles qui s'apparentent à de la diarrhée... L'enfant aura également tendance à mettre ses doigts ou des objets à la bouche afin de frotter les zones qui lui font mal. Là encore, les symptômes sont variables d'un enfant à l'autre : certains pleurent très peu, alors que d'autres semblent beaucoup souffrir. Il est important de surveiller son état et de consulter un médecin ou un pédiatre si la fièvre devient de plus en plus intense et persistance (supérieure à 38°C et qui ne régresse pas en 48h), si les selles sont liquides, ou en cas de vomissements. La poussée dentaire ne pouvant pas être responsable de ces symptômes. 

Comment soulager les douleurs ? 

Si votre enfant a de la fièvre, vous pouvez lui donner un antalgique (paracétamol spécialement dosé pour les bébés) sur avis médical. En parallèle, massez régulièrement ses gencives avec un doigt propre ou un linge propre et humide. Pour "endormir la douleur", les anneaux réfrigérés (vous pouvez par exemple placer un anneau de dentition au réfrigérateur 20 à 30 minutes avant de le donner à votre enfant) et les gels homéopathiques peuvent également calmer la douleur. Pour cela, lavez-vous les mains, prélevez une petite noisette de gel (type Hyalugel 1ères dents ou Pansoral 1ères dents) et massez délicatement la gencive de votre bébé - 3 à 6 fois par jour, après les repas et avant le coucher - jusqu'à ce que la zone affectée en soit totalement recouverte. Aussi, n'oubliez pas d'essuyer régulièrement son visage avec un linge propre pour éviter que des irritations dues à l'excès de salive apparaissent et proposez-lui des aliments frais comme des compotes ou une banane. En revanche, "je déconseille fortement les gels anesthésiques vendus en pharmacie pour soulager les douleurs dues à la poussée dentaire : le bébé risquerait d'avaler le produit et cela pourrait diminuer son réflexe de déglutition", prévient le chirurgien-dentiste. Par ailleurs, en raison de leurs risques d'étranglement ou d'inhalation des perles, les colliers d'ambre, censés apaiser les douleurs liées aux poussées dentaires sont à éviter d'après la Répression des Fraudes et la Société Française de Pédiatrie. De même, les biscuits de dentition sont à éviter : ils peuvent provoquer des caries dentaires à cause de leur taux élevé en sucres. 

Les dents de bébé ne sortent pas, que faire ?

"Pensez à consulter s'il n'y a aucune dent apparente à l'âge d'un an"

L'âge de la poussée dentaire varie énormément d'un bébé à l'autre. "Toutefois, si votre bébé n'a aucune dent à l'âge d'un an, il est conseillé de consulter. Cela n'est pas forcément inquiétant et cela ne signifie pas qu'il n'est pas en bonne santé, mais il est important de déterminer la cause d'une poussée dentaire tardive et de suivre l'évolution de la dentition", rassure la spécialiste. Alors, comment expliquer qu'une poussée dentaire soit si tardive ? Le pédiatre ou le dentiste va alors examiner la bouche de votre enfant et voir s'il s'agit d'un simple retard de percée des dents, d'un retard de croissance, d'un problème dans l'alimentation ou d'une pathologie liée à une maladie génétique, ce qui est tout de même très rare. Par ailleurs, grâce à une radio dentaire, il pourra voir s'il manque éventuellement une ou deux dents de lait. Si les dents tardent à sortir, le mieux est de lui proposer une alimentation diversifiée, tout en continuant à mixer et à mouliner les aliments

Dans quel ordre les dents apparaissent-elles ? Quel que soit l'âge auquel les dents apparaissent chez l'enfant, elles arrivent presque toujours dans le même ordre. Ce sont ainsi les incisives centrales inférieures qui poussent en premier. A 10 mois, le bébé peut avoir déjà huit incisives. Ce sont ensuite les canines inférieures puis supérieures qui font leur apparition entre 12 et 24 mois. Enfin, les molaires, deux en haut et deux en bas, poussent avant l'âge de 30 mois.

Lire aussi :