Décès de la poétesse Andrée Chedid

La femme de lettres, grand-mère de M, s'est éteinte dimanche 6 février à l'âge de 90 ans.

Le monde de la culture est en deuil depuis l'annonce du décès de la poétesse et romancière de renom, Andrée Chedid. Cette grande dame, mère du musicien Louis Chedid et grand-mère du chanteur Matthieu Chedid alias "M", était auteure de nombreux recueils de poésie, de romans ainsi que de pièces de théâtre. Elle a notamment écrit l'un des plus grands succès musicaux de son petit-fils : "Je dis aime".
Née au Caire en 1920, elle s'était installée en 1946 à Paris et a commencé à se faire connaître en publiant très jeune ses écrits. Elle fut notamment récompensée par l'Aigle d'Or de la poésie en 1972, par le Goncourt de la nouvelle pour "Le Corps et le temps" (1979) mais aussi par l'adaptation à l'écran de ses deux romans "Sixième jour" (1960) et "L'Autre" (1969).
En 2009, elle a été faite grand officier de la Légion d'honneur, titre qui a salué son rayonnement considérable dans la littérature contemporaine et son attachement aux valeurs humanistes.