Le Grand Hyatt hôtel Martinez, renouveau d'une institution cannoise

Ses lettres immaculées trônent au dessus de la Croisette depuis 1929. Etablissement incontournable de la Côte d'Azur et emblématique du Festival de Cannes, l'hôtel Martinez, fraîchement rénové, réaffirme son statut d'institution. Visite.

Inauguré le 17 février 1929, l'hôtel de l'homme d'affaire éponyme Emmanuel Martinez s'impose dès ses premiers jours comme une adresse huppée. Il faut dire qu'avec son allure imposante, un style Art déco affirmé, une situation idéale, le 73, boulevard de la Croisette à Cannes avait tout pour plaire. Il tape dans l'œil du gotha de l'époque, comme le très brièvement roi d'Angleterre Edouard VIII qui y réserve une suite à l'année, et connait un succès certain avant que les aléas de l'histoire n'agissent en sa défaveur. Occupé pendant la seconde guerre mondiale puis confisqué par l'Etat qui en devient propriétaire en 1979, son destin est marqué par une affaire judiciaire trouble qui privera la famille Martinez de son héritage.
Vendu au groupe Concorde, l'établissement devient dès la fin des années 1980 le fief de Canal + lors du Festival de Cannes. Théâtre de la grande époque des émissions de la chaîne (sa plage sert de plateau à Nulle part ailleurs puis du Grand Journal), il s'impose comme une référence pour le festival et ses stars. Devenu propriété du Qatar en 2013, il est dès lors géré par le groupe Hyatt. Mais si l'hôtel cinq étoiles change de mains, ce n'est que pour mieux se renouveler. Il subit ainsi sa plus grosse rénovation au printemps 2018. Restauré de fond en comble pendant cinq mois, l'hôtel a remis au goût du jour ses prestations tout en ravivant son charme d'antan. De quoi asseoir, si besoin était, son aura légendaire.