Partir en vacances : objectif digital detox

L'été est là et avec son lot d'escapades, de séjours, de week-ends prolongés. Un sondage réalisé par OpinionWay pour Air Indemnité s'est intéressé aux rapports qu'entretiennent les Français avec les vacances. Et ce sont les femmes qui sont les premières à envisager des séjours déconnectés et 100% relaxants.

Partir en vacances : objectif digital detox
© 123RF-Martin Valigursky

Avec quoi riment "vacances" pour les Français ? C'est la question sur laquelle s'est penchée OpinionWay à travers un sondage réalisé auprès de 1056 personnes pour Air Indemnité, leader français de l'indemnisation des voyageurs aériens. Ce qui vient en tête des Français lorsqu'on mentionne le mot voyage, c'est bien évidemment la déconnexion. Le temps de quelques jours ou de quelques semaines, ordinateurs, tablettes, et, plus difficilement, téléphones portables, sont rangés au placard au profit des serviettes de plage et des bains de mer. Une "digital detox" que 73% des femmes, contre 65% pour les hommes, considèrent nécessaire en congés. Ces dernières sont d'ailleurs les plus enthousiastes en matière de bien-être et d'apaisement, sans écran. Pour les Françaises, se ressourcer passe "débrancher", partir implique presque toujours un dépaysement et procure la plupart du temps de l'excitation. Les hommes semblent moins enjoués et ne sont d'ailleurs que 3 sur 5 à évoquer le farniente, la caresse des vagues et le sable fin lorsqu'on leur parle de congés d'été, alors que 70% des femmes associent les mois de juillet et d'août à la relaxation...  

Côté finances, les grandes vacances sont le moment de l'année où l'on est moins attentif à la dépense. Ce qui a parfois le désavantage de conduire à un découvert bancaire. C'est de nouveau la gent féminine qui est la première à craindre une telle situation. Angoissées, les Françaises seraient 37% à y penser contre 27% de leurs comparses masculins. Si nos échappées estivales ont un coût élevé, c'est notamment dû au prix des trajets en avion. Ce moyen de transport est vu pour plus de la moitié des Français comme une formidable manière de s'évader. Et vous, où vous envolerez-vous ? 

Voir aussi :