Elle Fanning, scandaleuse Mary Shelley

Elle Fanning incarne Mary Shelley, héroïne éponyme du nouveau film de Haifaa al-Mansour, en salles le 8 août. A l'écran dès son plus jeune âge, l'actrice de 20 ans ne cesse d'étonner et de se renouveler. Avec plus de 15 ans de carrière, Elle n'a pas fini de faire parler d'elle et semble bien partie pour supplanter sa soeur aînée, Dakota.

Elle Fanning, scandaleuse Mary Shelley
© Ricardo Vaz Palma/Pyramide Distribution

Elle Fanning perfectionne de plus en plus son jeu dans Mary Shelley, en salles le 8 août. Elle incarne la jeune et rebelle Mary, éprise d'amour pour le poète Percy Shelley. Une relation qui s’avére passionnée, mais surtout scandaleuse, et mène la jeune fille à se lancer dans l'écriture de Frankenstein. Mary Shelley est également l'occasion pour la jeune blonde de faire son premier film d'époque : une expérience non négligeable sur son CV de comédienne déjà bien rempli.

Actrice précoce

Dès son plus jeune âge, Elle Fanning suit la même route que sa grande sœur, Dakota Fanning. A deux ans, elle obtient son premier rôle en traînant sur le tournage de Sam, je suis Sam, dans lequel joue sa sœur. Elle y incarne le personnage de Lucy dans sa jeunesse, la plus âgée étant jouée par son aînée. Après avoir enchaîné les tournages Elle Fanning poursuit sa carrière avec la même fraîcheur qu'à ses débuts. Très éclectique, elle multiplie les opportunités et laisse une chance à toutes les réalisations qui la font grandir. Elle Fanning est, malgré son jeune âge, très sollicitée. A seulement 20 ans, elle s'est largement imposée dans cette nouvelle génération d'acteurs hollywoodiens et a tourné avec les plus grands. C'est ainsi qu'on peut la voir dans Dalton Trumbo de Jay Roach, Somewhere de Sofia Coppola, Super 8 de J. J. Abrams, Maléfique de Robert Stromberg ou encore The Neon Demon de Nicolas Winding Refn. Et la liste devrait encore s'allonger...

Artiste protéiforme

Son somptueux port de tête, Elle le tient de la danse, qu'elle pratique 5 fois par semaine. En véritable icône de mode, elle fait tourner les têtes des plus grands créateurs et photographes. On a également pu l'apercevoir en couverture des plus grands magazines, à l'instar de Vogue ou W. En plus de savoir jouer et poser, la jeune femme sait aussi chanter, comme elle l'a prouvé au festival de jazz de Montreux en juillet 2016. Avec Woodkid, elle a dévoilé ce talent en interprétant le titre Never Let You Down. Le rêve de la jeune femme ? Passer un jour à la réalisation. On ne doute pas qu'elle excellera en ajoutant cette nouvelle corde à son arc déjà bien fourni.

Voir aussi :