Comment créer un jardin exotique ?

Avec son air de vacances à l'année, le jardin exotique nous fait voyager. Dans une ambiance de jungle tropicale ou de désert aride, il offre de nombreuses possibilités. Quels aménagements privilégier ? Quelles plantes choisir ? Voici le mode d'emploi pour créer un jardin exotique, même dans une région fraîche !

Comment créer un jardin exotique ?
© Elodie Rothan

Créez un jardin exotique et voyagez à quelques pas de votre maison ! Avec des plantes adaptées et quelques aménagements aux accents tropicaux, vous pourrez vous croire sur un autre continent !

Quels aménagements pour un jardin exotique ?

Les matériaux

Le bois est un matériau particulièrement adapté pour un jardin d'inspiration exotique car il se fond dans le paysage. L'Ipé, l'Acajou, le Teck ou encore l'Afrormosia sont des essences souvent utilisées. L'avantage du bois exotique, c'est qu'il est naturellement imputrescible, c'est-à-dire qu'il résiste à l'eau. Il n'a donc pas besoin d'être traité avec des produits chimiques. Les couleurs varient du beige, au bronze, en passant par le rouge et le marron. Ce sont ces teintes soutenues qui donnent cet effet tropical au jardin. Pour renforcer cette dimension, il est possible d'utiliser du bambou ! Sur une pergola, il donne un style retour de plage pour un air de vacances toute l'année !

Un point d'eau

Près des paysages tropicaux, on trouve souvent une plage de sable fin et une eau turquoise... Pensez à aménager un point d'eau pour apporter de la fraîcheur et du style au jardin. Tout est dans la couleur du liner ! C'est le moment de se permettre un bleu turquoise, azur ou outre-mer pour donner ce côté dépaysant. Certains piscinistes proposent même des bordures de bassin en résine, imitation sable. Si les grands extérieurs aménagent de grandes piscines, les petits jardins peuvent opter pour un spa utilisable toute l'année ! Pour mettre en avant une nature luxuriante, il est conseillé de situer les plantations aux abords de la piscine. Ainsi, vous pourrez vous imaginer au cœur d'une crique tropicale. Entre des bambous ou des bananiers, une douche extérieure fait aussi son petit effet !

De la couleur !

Le jardin exotique compte des plantes aux floraisons abondantes et colorées. Pourquoi ne pas renforcer cet dimension pop avec les aménagements ? Un mur de couleur allonge le jardin et lui donne du pep's ! Les teintes rouges, roses et orangées font ressortir les plantes car les couleurs sont complémentaires. Ainsi, vous pouvez placer un massif juste devant le muret et le mettre en valeur grâce à cette touche colorée. Les jardins exotiques évoquent également les régions arides, dont le Maroc et son bleu Majorelle. Sur du mobilier, une pergola, un mur, des pots ou de la déco, il nous emmène au cœur d'un riad marocain, entre cactus et succulentes.

Des massifs à la place de la pelouse

Pour aménager un jardin tropical, il est primordial de laisser beaucoup de place aux plantes. Elles sont abondantes à l'image d'une nature exubérante qui se déploie grâce à des conditions climatiques idéales (beaucoup d'ensoleillement et d'humidité). Dans votre jardin tropical, on installe alors de larges massifs à la place du traditionnel gazon. Il est donc important d'aménager des espaces de pause, comme des terrasses et des abris. Vous pouvez placer une terrasse proche de la maison, et une autre en fond de jardin. Une allée peut relier les deux espaces de détente, entre les feuillages généreux de vos massifs. Tonnelle, gazebo, igloo ou pergola, les abris offrent aussi de petits cocons au cœur de votre jungle.

Jouer avec une décoration naturelle

Le décoration est la touche finale qui va donner un style à votre jardin exotique. On table sur des matière naturelles ! Le rotin est très en vogue en ce moment, en faveur d'une ambiance chaleureuse et contemporaine. Idéal sur du mobilier, il offre de beaux fauteuils rocking chair mais aussi des salons de jardin. L'osier est partout ! En cache-pot, en lampe, en rangement ou même en bordure, il donne ce petit côté artisanal qui fait tout son charme. Le bambou, la jute et le kubu complètent ce camaïeu de matières naturelles dans les tons beiges. Côté textiles, le coton et le lin se marient parfaitement dans un style exotique. On n'exclut pas les couleurs et les motifs, bien au contraire ! Les motifs tropicaux sont très tendances et les couleurs vives réveillent les teintes des feuillages et du bois.

Quelles plantes dans un jardin exotique ?

Les jardins exotiques évoquent une flore qui nous est lointaine. On l'associe souvent aux régions tropicales, chaudes et humides, mais aussi aux déserts, chauds et secs. Plusieurs plantes de ces régions peuvent même être cultivées en France.

  • Le bananier du Japon peut résister jusqu'à -10°C et dévoile de grandes feuilles d'un vert tendre.
  • Le goyavier vous offre même des fruits tropicaux. En dehors du littoral, il faut le cultiver en pot.
  • Originaire d'Amérique latine, le Canna cumule un feuillage généreux et de grosses fleurs rouges ou oranges. Il suffit seulement de planter les bulbes à la mi-avril, puis cette vivace refleurira chaque année.
  • Les climats plus secs apprécieront les cactus et les succulentes. Ces deux variétés sont de vrais curiosités aux multiples formes et couleurs.
  • En rose, rouge ou jaune, la Cordyline a une allure de petit palmier sans tronc. Idéale dans une rocaille exotique, elle se laissera volontiers accompagner par une agave.

Une place de choix pour les palmiers

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, de nombreuses variétés de palmiers se plaisent en France. Il suffit de choisir la plus adaptée à votre région. Dans un premier temps, il est important de bien choisir son emplacement. Privilégiez un endroit abrité du vent, par une clôture, un brise-vue ou d'autres plantes. Le palmier n'aime pas les sols lourds, c'est-à-dire qui gardent l'eau. Au moment de la plantation, vous pouvez mélanger votre terre à un peu de sable.

Les palmiers aiment le soleil mais certaines variétés se plaisent en mi-ombre. C'est le cas du palmier chanvre (Trachycarpus fortunei) qui supporte jusqu'à -15°C et qui monte à 7-8 mètres de haut. Toujours dans les régions fraîches, on peut planter le palmier nain (Chamaerops humilis). Allant jusqu'à 3 mètres de haut, il déploie des feuilles palmées d'un vert lumineux. Les régions plus chaudes, proches du littoral, peuvent se permettre le palmier des Canaries (Phoenix canariensis). Cette variété atteint 20 mètres de hauteur et 5 mètres de diamètre et donne tout de suite une touche d'exotisme.