Françoise Stéphan "J'ai été immédiatement séduite par l'aspect élégant et enjoué de ce petit chien de compagnie"

Françoise Stéphan s'occupe de l'élevage du Biewer des Poussières d'Etoile. Elle nous présente cette race encore méconnue du grand public français.

interview 1
Françoise Stéphan © Biewer des Poussières d'Etoile

Depuis quand vous passionnez-vous pour les chiens ?

Françoise Stéphan : Le chien a accompagné toute ma vie sous diverses formes : élevage, travail dans un refuge canin, transport d'animaux de compagnie... Retraitée de l'Education Nationale et après avoir élevé mes quatre enfants, j'ai décidé de vouer mes années automnales à ma passion de toujours, en m'investissant dans un petit élevage familial dédié au Biewer Yorkshire terrier, mon petit compagnon préféré.

Comment avez-vous découvert la race du Biewer Yorkshire terrier ?

Je cherchais des informations sur le Yorkshire terrier sur Internet lorsque j'ai découvert des photos du Biewer Yorkshire terrier. J'ai été immédiatement séduite par l'aspect élégant et enjoué de ce petit chien de compagnie.

Pourquoi avez-vous choisi d'en faire un élevage ?

La race du Biewer Yorkshire terrier a moins de 30 ans et reste encore réservée à quelques connaisseurs. C'est un petit chien très rare en France qui mérite, tant par son physique que par son caractère, de retenir les faveurs du grand public. Avec 3 amies, nous avons créé l'association du Biewer Club de France et décidé de produire des Biewer Yorkshire terriers de qualité afin de diffuser en France cette race qui n'est pas encore reconnue par la Société Centrale Canine.

Quelles sont les particularités de cette race ?

Le Biewer Yorkshire terrier a toutes les caractéristiques du Yorkshire terrier sauf la couleur puisqu'il est tricolore (blanc, bleu et or). Il peut, au choix, se métamorphoser en élégant et précieux compagnon citadin grâce à sa fourrure somptueuse ou en intrépide et sportif petit promeneur. Mais surtout, son amour pour son maître est inversement proportionnel à sa taille et s'il pèse moins de 3 kilos, il emplit de bonheur la vie de ses maîtres.

biewer terrier
Biewer Yorksire terrier, un adorable petit chenapan © Françoise Stéphan / Biewer des Poussières d'Etoile

Quel est son plus grand défaut ?

C'est un compagnon exigeant qui ne se laissera pas oublier. Il a besoin de la présence affectueuse de ses maîtres et ne saura se satisfaire d'une vie de solitude ou d'un amour au rabais. Mais son intelligence vive le rend très perspicace quant à la façon de manoeuvrer ses maîtres et il excelle dans l'art de la manipulation affective.

Quel est le maitre idéal d'un Biewer Yorkshire terrier ?

Le maître idéal est réaliste. Il sait que le Biewer Yorkshire terrier est un compagnon sensible et que leur relation est bâtie sur une confiance réciproque. Il donne autant qu'il reçoit et apprécie le contact physique indispensable à l'épanouissement de son petit compagnon.

biewer yorkshire terrier
Le Biewer Yorkshire terrier est un petit chien présentant toutes les caractéristiques du Yorkshire terrier mais avec trois couleurs : bleu, blanc et or. © Françoise Stéphan / Biewer des Poussières d'Etoile

Pouvez-vous nous raconter une journée-type passée avec vos chiens ?

Mes 4 princesses vivent en permanence avec moi dans la maison. Elles ont libre accès à un parc extérieur spécialement aménagé pour leur confort mais elles préfèrent souvent me tenir compagnie dans la plupart de mes activités. La matinée est plutôt consacrée aux soins de toilettage qui consistent en un brossage quotidien et un bain tous les 10 jours. Les chiots profitent aussi de ces soins afin de les habituer dès leur plus jeune âge aux manipulations. Le ménage des locaux, le service des repas sont autant d'occasions de contact.


Je passe également de grands moments à jouer avec les petits qui sont très curieux. La vie à la campagne permet des promenades de proximité très agréables, soit en liberté, soit grâce à des laisses couplées. Mais mon moment préféré est celui où mes chiennes me rejoignent sur mon fauteuil, l'une à droite, l'autre à gauche, la troisième parfois en écharpe autour de mon cou et la petite dernière sur mes genoux : un pur moment de délices...

 

Quels conseils donneriez-vous aux lectrices qui souhaitent avoir un Biewer Yorkshire terrier ?

Le Biewer Yorkshire terrier se mérite. Il ne doit pas être la victime d'un coup de tête mais le résultat d'une réflexion responsable. Toute la famille doit être partante car il s'agit d'élargir celle-ci à un nouveau membre qui prendra une place énorme dans votre vie et dans vos coeurs. Dès le départ, il est nécessaire d'établir des règles qui assureront à tous une vie harmonieuse. Choisir un élevage sérieux, c'est l'assurance d'avoir un compagnon conforme aux caractéristiques de sa race.

 

 

Découvrez les photos du Biewer Yorkshire terrier