Les chiens ont un cerveau plus gros parce qu'ils sont plus sociables que les chats

Il semblerait que la nature solitaire du chat puisse se deviner en observant la taille de son cerveau : une étude anglaise vient de démontrer que les dimensions du cerveau dépendent de la sociabilité de l'animal.

Les chiens ont un cerveau plus gros parce qu'ils sont plus sociables que les chats
© Marie Justice
pictochien chat anne marie justice
En proportion, le cerveau du chat a moins grossi que celui du chien car il est peu sociable. © Anne-Marie JUSTICE

Des chercheurs de l'Institut d'Anthropologie Cognitive et Evolutive de l'université d'Oxford ont découvert que la taille du cerveau des mammifères évoluait différemment chez les animaux sociables et les solitaires. Au fil des siècles, les animaux qui vivent en groupe et survivent grâce à leur prochain ont subit une augmentation de la taille du cerveau plus importante que chez les solitaires.  

Le chien, particulièrement sociable, possède ainsi un cerveau plus large et plus puissant, car durant des millions d'années l'espèce s'est développée en adoptant un comportement grégaire. A l'inverse, le chat, insociable, n'a pas bénéficié de cette évolution cognitive. Pour autant, cela ne signifie pas qu'il est moins intelligent qu'un chien, simplement qu'il a besoin de moins de ressources pour vivre seul.

Le docteur Susanne Shultz et le Professeur Robin Dunbar ont prouvé à travers leur étude que votre chien ne peut s'empêcher de vous suivre partout et que votre chat est très indépendant parce que des millénaires d'évolution en ont décidé ainsi !