Google, coach cœur brisé : 15 requêtes post-rupture inévitables

C'est la fin du monde, du moins de notre monde : Gérard est parti et on se retrouve seule sur notre canapé à broyer du noir. Heureusement, il y a Google. Notre meilleur ami, celui qui va nous sortir de là parce qu'il a réponse à tout. Voici les questions qu'on lui pose le plus souvent.

Google, coach cœur brisé : 15 requêtes post-rupture inévitables
© 123RF

C'est plus fort que nous : on vient de se faire larguer et on se jette sur Netflix... et Google. Et si le plus célèbre des moteurs de recherches pouvait nous sortir de notre chagrin ? Démo.

"Pour que tu m'aimes encore" : Et on écoute Céline une fois, deux fois, cent fois, histoire de bien chialer. C'est indispensable, il faut que ça sorte.

"Va-t-il revenir ?" : Des fois qu'il existe un site qui nous file la réponse. Mieux : qui nous dise oui, le 17 septembre à 19h (on se fera belle).

"Etapes du deuil" : On est tellement dans le mal et dans le déni, à la fois triste et en colère, qu'on aimerait bien comprendre une chose : on se situe où, exactement ? On ne voudrait pas faire notre deuil à l'envers, on n'a pas douze ans devant nous.

"Cours de Zumba Paris 12ème" : On va s'inscrire, devenir bonne, croiser notre ex par hasard et lui en mettre plein la vue. Et ça, c'est du projet.

"Site de rencontres " : A la recherche d'une aventure ou plus, afin de regonfler notre égo. Au pire, on ne fera que discuter après avoir mis trois filtres à notre avantage sur notre photo de profil.

"Homme pansement" : Histoire de savoir si ça se fait, que d'utiliser un homme pour se consoler. Ce n'est pas parce qu'on est triste qu'on n'est pas polie.

"Horoscope Cancer" : Ça, c'est nous. On a besoin de savoir ce que les astres nous réservent côté cœur. Du bon ? Du mauvais ?

"Horoscope Bélier" : Ça, c'est lui.  On a besoin de savoir ce que les astres lui réservent côté cœur.

"Compatibilité Cancer + Bélier" : C'est vrai qu'on avait oublié de regarder si nos signes s'accordaient et que ça pourrait expliquer bien des choses quant à notre relation ratée.

"Oublier son ex" : Il parait que ça arrive à des tas de gens, d'oublier son ex. On a beau savoir que c'est une question de temps, on se dit qu'il existe peut-être une recette de grand-mère que l'on ne soupçonne pas.

"Effacer un message envoyé" : Le problème quand on se noie dans ses larmes (ou un verre) c'est qu'on envoie à notre ex "Tu me manques" et qu'on regrette. On s'était promis de jouer au FUIS-MOI JE TE SUIS.

"Comment le reconquérir ?" : Si la réponse est de faire l'avion et trois tours sur soi-même, on est dispo.

"Vengeance amoureuse" : Grosse colère, on est prête à tout pour arracher les yeux de notre ex. On manque simplement d'inspiration et puis on se demande : finalement, avec quoi crever un pneu ?

"Gérard Durand" : On adore googleliser son nom, afin de voir s'il n'a pas une grosse actu. On ne sait jamais, qu'on le découvre à la Une d'un tabloïd au bras d'une bombasse. Dans le doute, on vérifie déjà son Facebook.

"Maigrir rapidement" : On est OK pour tester tous les régimes de la Terre qui consiste à ne rien manger. Après ça, on pourra faire une magnifique photo de profil qui le brisera en dix (mais pourquoi ai-je laissé filer cette bombasse ? JE LA RAPPELLE). Oui, on est bête quand on est malheureuse.

Voir aussi :