SOS peau sensible : comment en prendre soin ?

Avoir la peau sensible se révèle souvent être un vrai calvaire. Picotements, irritations, tiraillements... Les sensations désagréables sont nombreuses. Mais d'ailleurs, comment reconnaître une peau sensible ? Et surtout, comment l'apaiser et en prendre soin au quotidien ?

SOS peau sensible : comment en prendre soin ?
© ayphoto

De plus en plus de personnes souffrent du syndrome de la peau sensible. Les femmes, comme les hommes, des Etats-Unis à la Chine, en passant bien sûr, par la France. Dans l'Hexagone, 1 Français sur 2 déclare avoir une peau "très sensible" ou "assez sensible", d'après une étude menée par Bioderma. 

Comment reconnaître une peau sensible ?

"Une peau sensible se manifeste par des signes subjectifs comme les picotements, fourmillements, échauffements, tiraillements et un inconfort cutané avec éventuellement des démangeaisons." précise le Dr Michèle Sayag. Certaines personnes souffrent également de rougeurs, résultat d'une réaction inflammatoire. Si "la sécheresse cutanée augmente le risque de sensibilité cutanée", tous les types de peaux peuvent être touchés par l'hypersensibilité, y compris les peaux grasses. La peau sensible peut aussi être réactive ou intolérante c'est-à-dire qu'elle réagit exagérément à des agressions tolérées par des personnes non sensibles. 

D'où vient cette sensibilité ?

Il existe une multitude de facteurs. Une crème non adaptée, la mauvaise qualité de l'eau, les agressions extérieures comme le froid, la chaleur et l'exposition aux UV. Des raisons psychologiques peuvent aussi intervenir sur la sensibilité de la peau ; lors d'émotions fortes, d'un stress important ou de changements hormonaux par exemple. Le Docteur Michèle Sayag, médecin allergologue et Directrice de la Stratégie Médicale chez Bioderma explique que "cette fragilité provient d'une altération de la barrière cutanée qui favorise la pénétration des agents irritants et une diminution du seuil de réactivité de la peau due à une augmentation de la sensibilité des récepteurs nerveux dans la peau." Le facteur génétique existe également mais aucune preuve n'a été établie pour le moment.

Quels soins pour les peaux sensibles ?

Mesdames, optez pour des produits spécifiques peau sensible avec un nombre limité d'ingrédients, connus et appréciés pour leur tolérance. Dans ce monde si vaste de la cosmétique, difficile de ne pas avoir envie de tester toutes les nouveautés mais il est primordial de bien sélectionner vos soins. Privilégiez les actifs apaisants et calmants qui vont chouchouter votre peau immédiatement. Fuyez les AHA et les produits qui contiennent du parfum ou des mauvais silicones.

Pour ne pas l'agresser, oubliez les gommages du visage et de vous exposer trop longtemps au soleil. Dans tous les cas, protégez-vous en utilisant un solaire SPF 50+ en été et SPF 30 en hiver. Pour apaiser les tiraillements, veillez à une bonne hydratation matin et soir. Côté démaquillage, là encore, "le mieux est l'ennemi du bien" comme dit l'adage. Pour retirer le maquillage waterproof sans irriter, misez sur les basiques : un produit biphasé pour les yeux ou une huile démaquillante. L'eau micellaire, si elle est spécifique peaux sensibles, est adaptée pour nettoyer délicatement le visage. Si vous êtes plus adepte des textures enveloppantes, préférez un lait ou un baume. D'une manière générale, le Dr Sayag rappelle qu'il faut "éviter les changements brusques de température, l'exposition à un froid intense et se protéger le plus possible du froid en hiver."

Voir aussi :