Vegan et cruelty free : le futur de la beauté ?

Parce que les beauty addicts veulent davantage se tourner vers des cosmétiques "green", respectueux de l'environnement et de la faune, les produits de beauté deviennent vegan et cruelty free. Mais qu'est-ce que cela signifie vraiment, à quels labels peut-on se fier ? On vous explique tout.

Vegan et cruelty free : le futur de la beauté ?
© domenicogelermo

Les produits de beauté cruelty free 

La mention cruelty free, soit "sans cruauté", attire de plus en plus de consommatrices qui apprécient le fait que certaines marques s'engagent pour la cause animale. L'appellation cruelty free garantit qu'aucun produit fini ou ingrédient composant le produit n'a été testé sur les animaux. Car il n'est pas rare que certains ingrédients de nos cosmétiques soient mis à l'épreuve sur les rats, les lapins ou encore les chiens afin de vérifier leur toxicité et effets secondaires possibles. Plusieurs marques ont fait le choix du cruelty free, comme The Body Shop, Bare Minerals, Lush et Hema, prouvant leur volonté de préserver les animaux, via plusieurs labels. Leaping Bunny et Cruelty Free de la PETA sont les labels les plus stricts, garantissant aussi que la marque ne commercialise pas en Chine, où les tests sur les animaux sont obligatoires pour la vente dans le pays.  

La beauté vegan 

Après la cuisine, le veganisme s'installe dans la salle de bains des beauty addicts. La cosmétique vegan va encore plus loin pour le respect de la faune : les marques estampillées vegan s'engagent à n'utiliser aucune substance d'origine animale dans leurs cosmétiques. De nombreuses marques, comme Kat von D beauty, Urban Decay, Zoeva, Too Faced ou encore Beautyblender, ont franchi le pas, faisant du logo vegan un argument marketing qui séduit celles voulant se tourner vers une beauté plus "green". 

La tendance cruelty free et vegan tend à durer dans la beauty sphère, s'imposant comme une révolution cosmétique qui fait du bien à notre peau et à nos animaux préférés.  

En savoir plus :