Transsexualité

Transsexualité, la dualité des genres

Malgré une libéralisation des moeurs et une diminution des tabous, la transsexualité reste encore un fait méconnu et difficilement abordé en société. Les personnes transsexuelles se sentent autres, souvent peu de temps après la naissance, dès les premiers moments de conscience de soi. En grandissant, un conflit de genre s'installe, poussant au travestissement, voire à la transformation complète. Subissant trop souvent des préjugés, la transsexualité n'a pourtant rien d'effrayant.

Qu'est-ce que la transsexualité ?

Lorsqu'un homme ou une femme ressent son identité sexuelle comme différente de celle sous laquelle il est né, on parle de transsexualité. Alors que le terme est aujourd'hui trop connoté, vous pourrez également trouver les appellations de "transsexualisme" ou plus fréquemment de "transidentité". Le transsexuel est en proie à une lutte intérieure, un conflit entre son apparence, ses attributs sexuels et ses pensées et ressentis. Lorsque la dualité devient trop forte, une opération pour changer de sexe peut être envisagée.

Transsexualité et idées reçues

Difficile de s'accepter quand le conflit intérieur fait rage, d'autant que la transsexualité n'est pas toujours bien perçue par la société. Ainsi, les personnes transsexuelles sont souvent victimes de préjugés portant sur leur homosexualité refoulée. Mais transsexualité et homosexualité sont deux choses totalement différentes. La première porte sur le genre alors que le second porte sur le sexe. Autre a priori désolant, celui que les personnes transsexuelles ne pourraient vivre que de la prostitution, en marge de la société. Or, il est tout à fait possible de vivre une vie normale et épanouie après une transition comme en attestent de nombreux témoignages sur le Net.

Faire accepter sa transsexualité

Il est aussi difficile d'accepter sa transsexualité que de la faire admettre à son entourage. Si le besoin d'un changement radical n'est pas ressenti, la personne transgenre peut se limiter à se travestir, à porter des vêtements affirmant son identité, à adopter des attitudes qui correspondent davantage à son ressenti qu'à son physique... Mais lorsque le mal-être est trop fort, le recours à l'opération devient nécessaire. Reconstruction de l'appareil génital, chirurgie esthétique, implants mammaires pour les hommes... tout est possible. Dans bien des cas, une personne transsexuelle qui a changé de sexe choisit ensuite de vivre dans le plus parfait anonymat en tirant un trait sur sa vie antérieure.

Actualités